LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

mardi 15 mars 2016

William Tecumseh Sherman

William Tecumseh Sherman 1820-1891


William est né le 8 février 1820 dans l’état de l’Ohio dans la ville de Lancaster, fils de Mary Hoyt et de Charles Robert Sherman un avocat fort brillant qui va décéder brutalement en 1829 en laissant une veuve et 11 enfants.
En 1836 William alors âgé de 16 ans va rentrer à l’Académie militaire de West Point; considéré comme un bon soldat il va y passer 4 années, sera diplômé et 6e de sa classe.
En 1840 William va s’engager dans le conflit Américano-Mexicain comme exécuteur officier stationné en Californie.
En 1850 il va épouser Eleanor Ewing Boyle fille du politicien Thomas Ewing.
William va quitter l’armée en 1853 pour se convertir dans la finance en devenant banquier. Il va connaitre les jours de gloire de la ruée vers l’or qui  prendront fin lors de la panique de 1857.
Ensuite il va se fixer au Kansas pour pratiquer le droit bancaire mais sans gros succès.
En 1859 William sera directeur de l’Académie militaire de la Louisiane.
Lors du déclenchement de la guerre civile, William sera nommé le 14 mai 1861 Colonel de
la 13e infanterie de l’Union, un tout nouveau régiment qui lui permettra de se montrer un excellent organisateur et un habile technicien.
William va servir sous le commandement du Général McDowell dans sa première bataille, celle de Bull Run le 21 juillet 1861, surnommée bataille de Manassas par les sudistes.
A la tête d’une nouvelle division il sera à coté  d’Ulysses S. Grant pour la bataille de Shiloh le 6 et 7 avril 1862 puis sera alors promu Major-Général.
En 1963 après la défaite de la bataille de Chickamauga, Ulysses S. Grant sera déplacé dans l’ouest et Sherman va réussir à avoir le commandement de l’armée du Tennessee.
En mai 1864 il va participer à l’invasion de la Georgie avec 3 armées et plus de 100 000 hommes. Après des combats très lourds, Sherman va arracher aux Confédérés la ville d’Atlanta en brûlant tout sur son passage et rentrera en vainqueur le 1er septembre.
A la fin de la guerre il sera nommé commandant du district du Missouri, des montagnes rocheuses au Mississippi pour établir des postes militaires et protéger les travailleurs du chemin de fer transcontinental des attaques indiennes.
En 1867 et 1868, en tant que membre de la commission de la paix auprès du gouvernement il va négocier les traités de Médicine Lodge et de Fort Laramie.
Devenu commandant général de l'armée des États-Unis en 1869 après avoir dirigé des campagnes visant à écraser les résistances Indiennes à travers les plaines, contre les Kiowas et les Comanches du sud puis les Lakotas et les Cheyennes du nord.
Sherman refusera constamment de s’engager dans la voix politicienne.
En 1875 il sera le premier Général de la guerre de Sécession à écrire ses mémoires.
William prendra sa retraite en 1884 et ira vivre à Saint-Louis avant de déménager à New York en 1886.
William Tecumseh Sherman va décéder le 14 février 1891 à New York et sera enterré au ‘Calvary Cemetery’ à St. Louis dans l’état du Missouri.

Les films où nous pouvons voir  William Tecumseh Sherman:
1) 1913 At Shiloh avec Charles Brinley
2) 1916 The Crisis avec Cecil Holland
3) 1939 The Oregon Trail avec Warner Richmond


4) 1951 Cavalry Scout avec Eddy Waller
5) 1954 Drum Beat / L'aigle solitaire avec Richard Hale
6) 1959 The Horse Soldiers / Les cavaliers avec Richard H. Cutting
7) 1962 How the West Was Won / La conquête de l'Ouest avec John Wayne



Coté ouvrage je vous recommande le livre de Victor Austin ‘La guerre de Sécession’ vu par un reporter, paru en 1961 chez Julliard.




                                                                         

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!