La famille Winter

Un livre parut aux éditions 10/18 en septembre 2017.

Il retrace l'épopée d'une famille de bandits impitoyables depuis sa genèse durant la guerre civile jusqu'à sa dissolution à la fin du XIXe.

Le résumé: Durant trois décennies, la famille Winter traverse les territoires sauvages de l'Amérique, servant et combattant tout à la fois l'avancée farouche de la civilisation. Parmi ses membres tordus, le tueur psychopathe Quentin Ross, les débiles et redoutables frères Empire, l'impassible ex-esclave Fred Johnson, et l'enfant prodige Lukas Shakespeare. Mais au centre de cette tempête malveillante et ultraviolente se tient un leader glacial et sans cœur, Augustus Winter, un homme doté d'une résistance presque pathologique aux règles de la société et d'un don surnaturel pour la boucherie. De leur service de mercenaires lors d'une élection brutale à Chicago à leur travail en tant que chasseurs de primes dans les déserts de l'Arizona, il y a une logique hypnotique à la morale sombre de Winter qui se joue, à maintes reprises, dans un carnage impitoyable.

Rechercher dans ce blog

vendredi 10 février 2017

The Invaders - Francis Ford – 1912



L'armée américaine et les sioux signent un traité de paix leur assurant la souveraineté de leur territoire. Malheureusement un groupe d'arpenteurs pénètre dans le territoire des Sioux. Sky Star, la fille du chef désireuse d'échapper à un soupirant un peu trop collant, tombe sur le petit groupe de blancs et fait la connaissance de l'un d'eux. Jaloux le prétendant fonce dénoncer le non respect du traité et les indiens se soulèvent. Sky Star parvient à prévenir le fort dirigé par le colonel Bryson, mais blessée mourra malgré les soins de la fille du colonel. Les indiens ayant coupé les fils du télégraphe, un soldat court prévenir le fort voisin alors que les hommes tombent comme des mouches ...
Un film qui a bientôt cent ans ! Les indiens sont magnifiques et c'est l'occasion de voir des accessoires que l'on ne verra bientôt plus. Art Acord est bien mignon dans le rôle du télégraphiste et l'histoire ne dure pas assez longtemps pour s'ennuyer. Francis Ford, le frère de John Ford, est un homme plein de prestance dans le rôle du colonel.
A noter : très peu d'intertitres dans ce film.

41 minutes
Art Acord      ... Telegrapher (uncredited)
William Eagle Shirt ... The Sioux Chief (uncredited)
Francis Ford             ...         Colonel James Bryson (uncredited)
Ethel Grandin           ... Colonel Bryson's Daughter (uncredited)
Ann Little      ...         Sky Star (uncredited)
Ray Myers     ...         Lieutenant White (uncredited)
Sky Star refuse d'épouser le guerrier qui tente d'offrir des chevaux à son père...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image