La famille Winter

Un livre parut aux éditions 10/18 en septembre 2017.

Il retrace l'épopée d'une famille de bandits impitoyables depuis sa genèse durant la guerre civile jusqu'à sa dissolution à la fin du XIXe.

Le résumé: Durant trois décennies, la famille Winter traverse les territoires sauvages de l'Amérique, servant et combattant tout à la fois l'avancée farouche de la civilisation. Parmi ses membres tordus, le tueur psychopathe Quentin Ross, les débiles et redoutables frères Empire, l'impassible ex-esclave Fred Johnson, et l'enfant prodige Lukas Shakespeare. Mais au centre de cette tempête malveillante et ultraviolente se tient un leader glacial et sans cœur, Augustus Winter, un homme doté d'une résistance presque pathologique aux règles de la société et d'un don surnaturel pour la boucherie. De leur service de mercenaires lors d'une élection brutale à Chicago à leur travail en tant que chasseurs de primes dans les déserts de l'Arizona, il y a une logique hypnotique à la morale sombre de Winter qui se joue, à maintes reprises, dans un carnage impitoyable.

Rechercher dans ce blog

vendredi 24 février 2017

Johnny Ringo

 Johnny Ringo 1850 - 1882
 
John Ringo est un véritable mystère dans l’histoire de l’Ouest.
 
Il est né le 13 juillet 1850 à Green Fork dans le comté d’Indiana mais certains le feront naitre dans le Missouri ou dans le New Jersey de son véritable nom John Ringgold.
D’autres disent que son véritable nom est John Peters Ringo et qu’il était l’un des plus grands meurtriers se son temps.
On dit qu’il était bien éduqué, qu'il aimait citer Shakespeare et fréquentait le ‘William and Jewell College’ de Liberty dans le Missouri.
En 1866 il participera avec l’aide de John Wesley Hardin au  Sutton-Taylor Feud une sanglante bataille entre deux familles Texanes.
Par la suite on retrouvera Ringo au Nouveau-Mexique puis il débarquera en Arizona à Tombstone avec la réputation d’être accro à la bouteille.
Il va vite s’accoquiner avec les Clanton et les McClaury et va participer au règlement de compte à OK Corral.
Peu après on perd sa trace et nous avons 2 récits de sa mort : on dit qu’au cours de l’été 1882 et lors d’une beuverie de deux semaines avec son ami Frank Leslie  on  le retrouva  mort d’une balle dans la tête avec son arme, un fusil chargé près de lui et scalpé dans le Turkey Creek Canyon. Un certain Billy Claiborne a affirmé que le meurtrier était Frank Leslie.
La seconde version dit qu’un cowboy, un certain John Yoast transportant du bois pour B. F. (Sorghum) Smith découvrit Ringo mort près du ranch de son patron avec une cartouchière à cote de lui !!!!....et on va statuer à un suicide.
C’était le 13 juillet 1882 à Turkey Creek Canyon en Arizona.
 
Ses exploits  ne seront pas nombreux sur les écrans mais plutôt à la TV.
 
1957 Gunfight at the O.K. Corral / Réglement de comptes à O.K. Corral  avec John Ireland
1958 The Last of the Fast Guns / Duel dans la Sierra  avec Lee Morgan
1971 Doc / Doc Holliday  avec Fred Dennis
1993 Tombstone  avec Michael Biehn
1994 Wyatt Earp avec Norman Howell

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image