.

.

Rechercher dans ce blog

jeudi 26 septembre 2013

Raymond Hatton

                                                  
                                    Raymond Hatton 1887 - 1971


Un futur grand comédien vient au monde, ce 07 juillet 1887 à Red Oak (Iowa).
Son père était un chercheur en physique de grande renommée.
A l'âge de 12 ans, le jeune Raymond débute à la scène dans divers Vaudeville.
Quelques années plus tard, il débarque à New-York avec seulement quelques dollars en poche, dans l'espoir de faire du cinéma.
Dès 1912, il travaille dans de petits rôles pour les studios KALEM, puis pour la société BIOGRAPH.
Thundering Herd (the) -Buffalo stampede 1933


En 1914, Mark Sennett (KEYSTONE) recherche un comédien pour ses séries à succès.
Sous les conseils de Sennett, Raymond est devenu un des grands acteurs de son temps.
Doué dans l'utilisation du maquillage, il interprète alors une multitude de personnages souvent inhabituels, devenant l'objet de convoitise de nombreux autres studios.
Alors que les films à succès étaient tournés dans la Californie "ensoleillée", Hatton décide de partir pour la Côte Ouest ou il signe un très bon contrat avec la Paramount en 1918.
A ce moment là, chez Paramount, Cecil B. De mille réalise de nombreux succès, notamment des comédies avec Wallace Berry. Il décide de former un duo détonant.
Wallace avec ses 1m80 était le grand costaud, s'opposant sans cesse au petit Raymond.
Ces deux compères ont fait hurler de rire toute une génération de spectateurs, dans des comédies de premier ordre.
Tout cela dure jusqu'en 1925.


Raymond débarque véritablement dans le Western qu'en 1932. Il commence alors à jouer son rôle type de "sidekick" avec des caractéristiques bien singulières.
En effet, contrairement à de nombreux autres "confrères" son personnage est intelligent, courageux, mais aussi ronchon et rouspéteur à souhait.
Il tourne alors avec certaines des plus grandes stars de l'époque : John Wayne, Ray Corrigan, Buck Jones et Tim McCoy.
Quand Buck Jones décède prématurément dans le tragique incendie du Coconut Grove à Boston en 1942, Johnny Mack Brown signe chez MONOGRAM afin d'en devenir la nouvelle star.
Raymond devient alors "Sandy", son "sidekick" attitré dans 45 Westerns. Une solide amitié se formera alors entre les deux hommes.

Petite rétrospective :

En 1935, Raymond et Johnny signent tout deux pour tourner dans ce qui deviendra un serial à succès : "Rustlers of Red Dog".
En 1939, Hatton fait partie des fameux "Three Mesquiteers" avec John Wayne et Ray Corrigan.
Deux ans plus tard, il forme avec les deux immenses stars du Westerns Buck Jones et Tim McCoy, le trio de la plus formidable série Western de tous les temps : "The Rough Riders".
Plus tard dans sa carrière, il jouera également avec Jim Ellison et Russell Hayden.
Il joue son dernier rôle en 1967, dans le film "In cold blood" avec Robert Blade comme vedette.
En tout, Raymond Hatton a joué dans plus de 300 productions.
Il s'éteint à son domicile de Palmdale (Californie) le 21 octobre 1971 à l'âge de 84 ans.
Il laisse pour beaucoup l'image d'un second rôle hors-catégorie, grâce à une personnalité hors-norme et un talent de grand comédien.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!