LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

dimanche 7 décembre 2014

Ernest Tubb Singing Cowboy

Ernest Tubb ‘Texas troubadour’ 1914 -1984

Ernest surnommé le ‘Texas Troubadour’ est né dans une ferme prés de Crisp au Texas  le 9 février 1914.
A 13 ans  à peine, il se découvre une âme de musicien en écoutant le premier ‘Blue Yodel’ de Jimmie Rodgers, aussitôt il l’imitera  en s’exerçant lui même au Yodel.
Son idole Jimmie Rodgers décédera en 1933.
Cette même année il s’installe à San Antonio et tout en travaillant il va apprendre la guitare et essayera d’entreprendre une carrière musicale.
En 1934 il fait ses débuts sur les ondes d’une station de radio la ‘Kono’ où  à 5 heures du matin  on lui accorde un quart d’heure d’antenne.
Le hasard fait qu’Ernest rencontre en 1935 la veuve de Jimmie Rodgers à laquelle il demande de l’écouter malgré l’heure matinale.
Enchantée, Carrie Rodgers lui concocte une session à la firme RCA où il enregistre pour la première fois en octobre 36 avec des compositions en hommage à Jimmie Rogers.
Dans les années 40 il découvre un nouveau style presque par accident après une opération des amygdales car sa voix ne pouvait plus atteindre les notes aiguës pour exécuter encore le fameux yodel, adieu Jimmie Rodgers.
Cependant  il donnera au Texas un autre style de musique que le Swing de Bob Wills, le fameux ‘Honky-Tonk’ style qui va connaitre son moment de gloire dans les années 40 entre Ernest et Hank Williams.
Ernest va obtenir le succès avec ses talents de compositeur comme ‘Walking the Floor Over You’ qui va se vendre à plus de cinq cent mille exemplaires, 2 ans plus tard Ernest et son Stetson triompheront sur la scène du Grand Ole Opry.
En 1965 il sera élu au Country Music Hall of Fame.
Ernest va parcourir jusqu’au dernier souffle les routes et les campagnes dans son bus ‘Silver Eagle’ pour chanter où on le réclame, boites de nuit, écoles et paroisses.
Ernest Tubb faisait plus de 200 concerts par an, malgré l’âge et la fatigue il restera en activité jusqu'à sa mort survenue au Baptist Hospital de Nashville le 5 septembre 1984.

                                                  
Quelques albums 33 Tours :  
le  plus passionnant et produit par Peter Drake : ‘The Legend and the Legacy’ enregistré en 1979 pour fêter les 65 ans du Texas Troubadour. 
Le disque est un véritable must de la Country Music grâce aux participations des plus grands chanteurs comme Willie Nelson, Johnny Cash, George Jones, Merle Haggard, Marty Robbins et j’en passe et des meilleurs….





Voici la devanture de sa boutique où je suis allé chiner: 
car dans les années cinquante il va ouvrir son fameux et célèbre magasin sur Music Row 417 Broadway l’ ‘Ernest Tubb Record Shop’ qui est encore aujourd’hui un point de ralliement pour les amateurs de Country Music qui visitent Nashville à la recherche de ‘vieux disques’ :




Ernest va participer à quelques westerns de 1943 à 1948 dont ‘Hollywood Barn Dance’ en 1947 où il tiendra le rôle principal dans cette intrigue musicale western avec son groupe ‘The Texas Troubadours’ et avec quelques rôles secondaires musicaux aux côtés de :

Jimmy Wakely en 1948 pour Song of the Drifter,   
Eddy Dean en 1946 pour Tumbleweed Trail,
Tex Ritter en 1945 pour Three in the Saddle,
Charles Starrett en 1944 pour Riding West et en 1943 pourThe Fighting Buckaroo.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!