LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

vendredi 17 mai 2013

Unknown Valley - Lambert Hillyer - 1933





• Scenario : Lambert Hillyer (d’après Donald W. Lee)


Durée : 88 minutes


Buck Jones, Cecilia Parker, Ward Bond, Silver



Joe Gordon (Buck Jones) part à la recherche de son père, mystérieusement disparu. Pour cela, il traverse le désert et est recueilli par une communauté cachée de fanatiques dirigée par un conseil d’anciens. Recueilli par Sheila, il est à son tour fait prisonnier...

Un film magnifique, de nombreuses scènes superbes, le désert filmé comme la mer, Joe Gordon, touchant de simplicité expliquant l’amour à Sheila (adorable Cecilia Parker), Joe Gordon parlant à ses deux ânes de bât (Tom and Jerry !) avant de les relâcher dans le désert (note perso : un homme qui parle à son cheval comme avec un humain, ne peut que me plaire !), les retrouvailles avec son père, la communauté de fanatiques. Sans oublier Ward Bond (décidément partout !), le beau visage grave de Buck Jones (aaahh !), sans oublier le magnifique Silver ! (yes !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!