Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

mardi 21 mai 2013

Jesse James Under the Black Flag - Franklyn B. Coates - 1921

Diana Reed ... Lucille James - daughter of Jesse James Jr. (prologue and epilogue)
Jack Neil ... Robert Standing - Lucille's Sweetheart (prologue and epilogue)
Harry Hall ... Charles William Quantrell
Marguerite Hungerford ... Zee Mimms - Mrs. Jesse James
F.G. McCabe ... Bloody Bill Anderson
Sunshine Baker ... Mrs. Sam Clifton
Ralph Johnson ... Judge Bowman
Hortense Espey ... Mrs. Bowman
Jack Wall ... Captain Arch Clements
Mrs. Car t...J esse's Mother
William Baker ... Jesse's Step-Father

Frances Coffrey ... Susan - Jesse's Sister

69 minutes


Le réalisateur Franklin B. Coates se rend chez le fils de Jesse James. Il fait la connaissance de sa femme et plus tard de sa fille Lucille. 
 Celle-ci est courtisée par Robert Standing qui demande sa main. Jesse James Jr lui donne un livre à lire avant de s'engager définitivement de manière à ce qu'il connaisse le passé de la famille.
Le livre nous conte une partie de la vie du légendaire outlaw Jesse James depuis le moment où il quitte la maison et rejoint les troupes de Quantrill et promet allégeance au drapeau noir de la bande durant la guerre civile.
Après la guerre il semble que le pardon ait été accordé aux membres de la troupe de Quantrill sauf à quelques uns dont Jesse James. De nombreux hors la loi semblent avoir utilisé son nom pour commettre leurs larcins et visiblement Jesse James a été traqué tout le reste de sa vie. 
Un jour il fait la connaissance chez le Juge Bowman de Zee qu'il épousera et qu'il lui donnera deux enfants.
Alors qu'il cherchait à refaire sa vie au Missouri il est abattu par les lâches frères Ford, attirés par la récompense de sa capture mort ou vif de $5'000.-
Le film est en fait un montage de deux films réunis réédité en 1930 : Jesse James as the Outlaw et Jesse James under the Black Flag. Jesse James Jr joue son propre rôle durant les 7 premières minutes qui introduisent l'histoire de son père, qu'il joue aussi par la suite.
Jesse James Junior avait 7 ans et se trouvait dans la pièce d'à côté lorsque son père a été abattu d'une balle derrière la tête alors qu'il remettait un tableau droit.  
Il a vu son père dans les bras de sa mère désespérée. Le film est sa vision des choses, telles que sa mère lui les a communiquées.
Il semble ne faire aucun doute que Jesse James ait été un père aimant. 
Le film le montre aimable et gentil avec bon nombre de personnes dont des enfants. L'occasion de voir une autre version de la vie de ce bandit qui a inspiré de nombreux films et légendes. 
Il est toutefois difficile d'être objectifs face à cette histoire qui réhabilite complètement Mister James.
Le film ne comporte aucun intertitres, une voix off narre les faits. L'image de chez Grapevine Video n'est pas trop mauvaise. Bruits sonorisés et sons un peu étouffés mais le tout est compréhensible pour ceux qui maitrisent la langue anglaise.

1 commentaire:

  1. Amica Lou

    Tu nous mets l'eau à la bouche à le visionner...

    en plus 1921 n'est pas loin des faits historiques..

    So long.

    RépondreSupprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!