La famille Winter

Un livre parut aux éditions 10/18 en septembre 2017.

Il retrace l'épopée d'une famille de bandits impitoyables depuis sa genèse durant la guerre civile jusqu'à sa dissolution à la fin du XIXe.

Le résumé: Durant trois décennies, la famille Winter traverse les territoires sauvages de l'Amérique, servant et combattant tout à la fois l'avancée farouche de la civilisation. Parmi ses membres tordus, le tueur psychopathe Quentin Ross, les débiles et redoutables frères Empire, l'impassible ex-esclave Fred Johnson, et l'enfant prodige Lukas Shakespeare. Mais au centre de cette tempête malveillante et ultraviolente se tient un leader glacial et sans cœur, Augustus Winter, un homme doté d'une résistance presque pathologique aux règles de la société et d'un don surnaturel pour la boucherie. De leur service de mercenaires lors d'une élection brutale à Chicago à leur travail en tant que chasseurs de primes dans les déserts de l'Arizona, il y a une logique hypnotique à la morale sombre de Winter qui se joue, à maintes reprises, dans un carnage impitoyable.

Rechercher dans ce blog

mercredi 27 août 2014

Smith Ballew Singing Cowboy

                                         Smith Ballew 1902-1984

Smith de son véritable nom ‘Sykes Smith Ballew’ est né le 21 janvier 1902 dans une petite ville du Texas étrangement nommée Palestine.
Smith va faire ses débuts d’artiste dans les années 20 en chantant pour des  émissions de radios.
Après avoir formé son propre orchestre au style très jazzy il va partir en tournées sur les routes américaines.
Au début des années trente il part à la découverte d’Hollywood où le producteur Paul Malvern l’engage soi disant pour doubler les chansons de John Wayne dans ‘Riders of destiny’ de 1933 (une grosse erreur, d'ailleurs dans le milieu des années 60 Ballew va démentir l’avoir doublé et ainsi clore le sujet).
Ballew va faire ses premiers pas dans un court métrage intitulé ‘Rambling Round Radio Row n°4’ en 1932.
Il faudra attendre l’année 1937 pour le découvrir dans son premier ‘Western Gold’ d’Howard Bretherton et il sera ainsi un des premiers Singing cow-boys.
En 1938 il tourne ‘Panamint's Badman’ où il interprète un redresseur de torts puis dans la foulée il va tourner le western le plus important de sa carrière :  ‘Rawhide’ de Ray Taylor au coté du célèbre joueur de Baseball Lou Gehrig.
En 1941 il signe un engagement dans l’armée de l’air pour 4 ans.
En 1945 Smith va retrouver les plateaux de tournages pour quelques westerns de série B et  il fera sa dernière apparition en 1951 dans le film de John Huston ‘The Red Badge of Courage’.
A la suite il prendra sa retraite de l’écran et  se consacrera à son métier d’origine la chanson.
Smith a été un Singing cow-boy qui n’a pas trop marqué les écrans malgré ses qualités vocales et ses manières à la Gary Cooper,  il n’a pas réussi à s’imposer parmi les célébrités de l’Ouest.
Il va s’éteindre le 2 mai 1984 à Fort Worth dans son Texas natal.

Ses tournages westerns:
1937 Western gold
1937 Roll along, cowboy
1938 Panamint's badman
1938 Rawhide
1938 Hawaiian buckaroo
1940 Gaucho serenade
1946 Under Arizona skies
1946 Drifting along
1948 Tex Granger (serial)
1950 I killed Geronimo
1950 The cariboo trail
1951 The red badge of courage  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image