Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

dimanche 14 septembre 2014

Desert Valley - Scott R. Dunlap - 1926

66mn en VO.

Buck Jones /Fitzsmith
Virginia Brown Faire / Mildred Dean
Malcolm Waite / Jeff Hoades
Jack W. Johnston / Tim Dean
Charles Brinley / Sheriff
Eugene Pallette / Deputy

Une conduite d'eau traverse le désert. La sécheresse s'installe et les éleveurs grognent. Un jeune homme désœuvré Fitzsmith, tire sur la conduite après de longues réflexions afin de sauver le bétail assoiffé et mourant. 
Il se rend en ville et vole une tarte mise à refroidir sur le bord d'une fenêtre chez une charmante demoiselle, Mildred Dean. 
Emprisonné pour vol de tarte, il s'enfuit, alors que le responsable des conduites, Jeff Hoades (Malcolm Waite), accuse Tim Dean, qui n'est autre que le père de la demoiselle, d'avoir provoqué le trou dans la conduite.
♣ Un film tragi-comique, mené rondement par un Buck Jones particulièrement expressif. Il exécute des exploits sportifs, sautant, bondissant, boxant avec allégresse.

Quelques scènes sont très drôles, de l'action menée tambour battant. Les scènes où Fitzsmith hésite à tirer dans la conduite, le vol de la tarte, les chiens, la prison où il imagine la foule l'enduisant de goudron et de plumes, la tempête de sable et la bagarre finale dans le chariot. Et Silver est là, lui aussi, et prend une part importante dans cet excellent film.


♣A noter : un final particulièrement original où l'on voit Silver s'éloigner discrètement afin de laisser, hors champ, les deux amoureux se retrouver.

(Ma version est plutôt endommagée, mais accompagnée d'une musique très forte et rythmée, j'ignore qui en est l'auteur)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!