.

.

Rechercher dans ce blog

dimanche 26 octobre 2014

Fangs of the Arctic - Rex Bailey - 1953

                                     
Le Caporal Rod Webb est envoyé avec un jeune nouveau collègue, le constable Mike Kelly, enquêter sur la mort d'un trappeur, Antoine Dubois et sur du braconnage de castors en dehors des périodes autorisées dans la région de Blackfoot Crossing. 
En civil et se faisant passer pour des trappeurs, les deux hommes accompagnés du chien Chinook découvrent trois hommes qui posent des pièges à castor illégalement. 
Des coups de feu sont échangés mais les hommes réussissent à s'enfuir sans être inquiétés.
Mike qui a passé une partie de sa jeunesse dans la région se réjouit de retrouver Sandra, la fille du trappeur assassiné.  
A sa cabane elle lui réserve un accueil chaleureux sous le regard jaloux de Matt Oliver un ingénieur des mines. Les deux hommes se jaugent du regard pendant le repas du soir sous les yeux amusés de Rod et de Sandra.
Le lendemain Rod part sur les traces des braconniers qu'il ne tarde pas à identifier comme Morgan, Howell et Cheval. Dans leur repère il est attaqué par Morgan qui est tué accidentellement. 
De son côté Mike enquête au trading post de McGregor où il est retrouvé mort d'un coup de couteau dans le dos tandis que Sandra est assommée ...

Un épisode où Lorna Hanson (Sandra) et Robert Sherman (Mike) n'ont pas l'air à leur place. Tous deux paraissent trop précieux et parlent de manière sophistiquée. Sandra ne montre aucun signe de chagrin par la perte de son père ou de son vieil ami Mike.
Richard Avonde (Cheval) fait de gros effort pour paraitre français mais on dirait qu'il arrive tout droit d'Italie.
Bref, on a un peu de la peine à prendre l'action au sérieux, même si elle se laisse suivre. 

C'est l'épisode des aventures du Caporal Webb qui est le plus difficile à dégotter à ce jour.

62 minutes
Kirby Grant, Lorna Hanson, Richard Avonde, Robert Sherman, Chinook, Warren Douglas,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!