Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

vendredi 15 mars 2013

Rawhide Mail - Bernard B. Ray - 1934



 Jack Perrin, Nelson McDowell, Chris-Pin Martin, Lilian Gilmore, Richard Cramer, Tom London, Lafe McKee, George Chesebro, Robert Walker, Lew Meehan


59 minutes

Jack, le Juge et Pedro attendent la diligence qu'ils s'apprêtent à attaquer. Lorsqu'ils entendent quelques coups de feu au loin ils comprennent qu'ils sont devancés et mettent les bandits en déroute. Alors qu'ils sont sur le point d'emporter le coffre une jeune femme les remercie. Empruntés et ne sachant très bien que faire, les trois hommes décident d'emmener la belle (ben oui) à la ville dans laquelle elle vient d'hériter un saloon d'un oncle décédé. Les hommes ne sont pas très rassurés de renter en ville car ils sont recherchés. Tentant le tout pour le tout ils finissent par se décider et la jeune fille nommée Nora arrive saine et sauve et très reconnaissante. Pendant que le shérif (McKee) leur laisse la nuit pour quitter les lieux, Nora apprend de la bouche d'Hal Drummond l'associé de son oncle que le saloon est fermé. Il lui conseille de lui remettre sa part et de retourner dans l'Est. En attendant la diligence, Nora a la surprise de voir que le bar précédemment condamné est maintenant ouvert et comprend donc qu'elle vient d'être arnaquée et en fait part aux trois hommes qui décident de contre attaquer ...

Plutôt amusant ce film, surtout grâce à Nelson McDowell et sa tronche unique. Il est bien clair que le scénario n'est qu'un prétexte pour mettre en scène nos amis qui s'en donnent à cœur joie car bien sûr s'il voulait vraiment escroquer la jeune femme Hal aurait attendu son départ pour ouvrir le saloon ! Mais dans ce cas-là évidemment le film n'aurait pas lieu d'être ...

Contrairement à ce qui est indiqué sur IMDB Starlight ne figure pas dans ce film. Jack Perrin monte un autre cheval.
On trouve ce film chez Sinister Cinema.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!