Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

samedi 16 mars 2013

Forrest Taylor

 

                                       Forrest Taylor 1883-1965 

*Des planches à l’écran.

*‘Edwin Forrest Taylor’ est né le 29 décembre 1883 dans l’état de l’Illinois à Bloomington.

Forrest débute sur les planches de théâtre dans les années 1910 puis rejoint Hollywood dans les années 1915 pour apparaitre sur les écrans muets, partageant sa carrière entre courts et longs métrages.

En guise de premiers pas dans le western, il tourne ‘The Terror of Twin Mountains’ puis ‘Man Afraid of His Wardrobe’ ensuite il va alterner entre comédies, drames et westerns ou il joue tour à tour les bandits, médecins ou dandy anglais.

Forrest va rejoindre l’armée pendant la Première guerre mondiale.

En 1918 il retourne au théâtre boudant le cinéma jusque 1926 pour faire une apparition dans ‘No Man's Gold’ au coté de Tom Mix.

Entre 1926 et 1930 il se partage entre la scène et l'écran où il va s’incruster définitivement comme acteur de soutien dans des rôles de méchants du western de série B après avoir été l’adversaire de John Wayne dans ‘Riders of Destiny’.


Au fur et à mesure qu’il prend de l'âge et des cheveux gris on le retrouvera par exemple dans ‘Big calibre’ de 1936 , ‘Arizona Days’ en 1937 et il fera aussi des apparitions dans des serials comme ‘The Lone Ranger Rides Again’ de 1939.

On peut le voir auprès de Ken Maynard, Tex Ritter, Sunset Carson, Charles Starrett ou Allan Lane.

Jusqu’en 1962 Forrest apparaitra dans pas moins de 250 westerns de petites ou importantes productions comme en témoignent les célèbres ‘Winchester 73, L’ange des maudits’.

Forrest terminera sa carrière du côté du petit écran entre 1958 à 1963 puis enfin prendra sa retraite. Malheureusement il n’en profitera pas longtemps car  il s'éteint 2 ans plus tard le 19 février 1965 en Californie.

Forest travaillera sous plusieurs pseudonymes ‘Forest Taylor /E. Forest Taylor/ E. Forrest Taylor/ Forrest Tailor/ Forrest Taylor Sr.



 
*Quelques westerns sélectifs :

1954 Dawn at Socorro

1954 Rails Into Laramie

1952 Denver and Rio Grande

1952 Flaming Feather

1950 Montana

1949 Stallion Canyon

1948 Coroner Creek

1947 Unconquered

1945 Sing Me a Song of Texas

1944 Sundown Valley 









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!