LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

jeudi 28 novembre 2013

Across the Plains – Spencer G. Bennet - 1939


Raconte l’histoire de deux gamins de 10 ans qui se trouvent dans un petit convoi de pionniers (Monogram oblige) parmi lesquels figurent leurs parents. Alors qu’ils traversent une vallée désertique, ils sont attaqués par une bande de hors-la-loi qui ne fait pas de quartiers. Papa et maman sont tués, le bétail et les biens volés. Un des deux gamins est enlevé par le chef de bande (Bud Osborne) et l’autre réussit à se cacher sous une couverture dans la caravane de papa. Les bandits ont oublié de fouiller dans le Wagon ! Les bandits s’éloignent à bride abattue sous les yeux de trois Indiens qui arrivent peu après sur les lieux du drame. Le kid qui est sorti de la caravane pleure en tenant sa maman dans ses bras. L’un des indiens le saisit puis disparait avec ses deux acolytes.
Les années passent et les deux frères chacun de leur côté sculptent une statuette identique. Ce qui leur permettra de s’identifier ( !). L’un est Wagonmaster (Jack Randall) et l’autre (le pas terrible Dennis Moore) figure dans la bande de Bud Osborne. Finalement, il s’est plu avec les gens qui ont tués papa et maman. Naturellement, les deux jeunes gens vont s’affronter et le méchant frère va se racheter avant de prendre une balle dans le buffet. Le gentil Jack l’enterrera à côté de leurs parents.
L’embryon du scénario était intéressant, mais Robert Emmett Tansey n’a pas pris le temps de le développer. Habituellement Spencer Gordon Bennett nous sert du bon Western B, mais dans ce film, il ne s’est guère investi. En somme, un western B pour les inconditionnels de cet acteur sympathique. J’oubliais, Glenn Strange fait partie de la grande caravane…




Le générique:
Jack Randall / Jack Winters aka Cherokee
Frank Yaconelli / Lopez
Joyce Bryant/ Mary Masters
Hal Price / Buckskin
Dennis Moore / Jimmy Winters aka The Kansas Kid
Glenn Strange / Jeff Masters
Bob Card / Buff Gordon
Bud Osborne / Henchman Lex
Monte Rawlins / Henchman Rip
Wylie Grant / Henchman Rawhide




Coté cascade:
Tom Steele

1 commentaire:

  1. Ah dommage Jica, à lire le sujet le film semblait prometteur pourtant !

    RépondreSupprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!