Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

dimanche 24 novembre 2013

Tex Ritter

                                                        Tex Ritter 1905 - 1974
Woodward Maurice Ritter est né le 12 janvier 1905 à Panola County au Texas.
Il est issu d'une famille de petits propriétaires terriens.
Le ranch de ses parents devient bientôt le centre de son univers.
En compagnie de ses cinq frères et sœurs, il est très tôt bercé par les chansons du folklore Américain.
Les années passent, et tex devenu jeune homme se retrouve étudiant à l'Université du Texas pendant environ 5 ans, mais il n'a jamais obtenu son diplôme en droit.
Fasciné par la musique, il effectue ses premiers enregistrements pour l' "AMERICAN RECORD CORPORATION" au tout début des années 30 et signe avec la société DECCA nouvellement formée, en 1934.

1936 : Ed Finney (GRAND NATIONAL), organise un test à l'écran pour Tex Ritter.
Essai concluant avec à la clef un contrat de cinq ans.
Deux ans plus tard, Grand National a de gros soucis financiers.A ce moment là, Ed Finney passe chez MONOGRAM avec Ritter.

Ce dernier s'y retrouve à tout point de vue, notamment en termes de moyens financiers alloués à la production des Westerns dans lesquels il apparait (une augmentation de 20 000 dollars par film).
Dans le cadre de l'affaire, Finney est devenu le chef de publicité Monogram, ainsi que le producteur et le directeur de nombreux films de la firme.
La collaboration entre Finney et Ritter a duré cinq ans et a contribué à la réalisation de 32 Westerns.Chez Grand National, une douzaine de très bons Westerns avec Ritter furent réalisés par Robert N. Bradbury.
Tex tourne 20 Westerns chez MONOGRAM entre 1938 et 1941.
Sur les 20 films, 16 sont réalisés par Al Herman et les 4 autres par Spencer Gordon Bennet.
En fait dès le départ c'est Jack Randall (frère de Bob Livingston) qui était prévu pour le rôle principal, mais Tex plus populaire auprès du public (et meilleur chanteur) décrocha le contrat.
Lors du tournage de "SONG OF THE BUCKAROO" en 1938, Tex rencontre une jeune actrice nommée Dorothy Fay.
Trois ans plus tard en 1941, ils décident de se marier.Une union qui durera jusqu'à la mort de Tex en 1974.
Il y a beaucoup de critiques sur la qualité et la variété des Sidekicks de Ritter.

Pendant les 32 films chez Grand National et Monogram, Tex voit successivement défiler : Fuzzy Knight, Syd Saylor, Roscoe Ates et Hank Worden. Mais son acolyte le plus fréquent était Horace Murphy (15 films).
A souligner : si lors des scènes dangereuses à cheval tex était doublé par Yak Canutt et Wally West, il ne l'était pas pour les (nombreuses) bagarres à poings nus, contrairement à de nombreuses stars du Western à cette époque.
Après la MONOGRAM, Tex s'engage chez COLOMBIA PICTURES.
Chez Colombia à ce moment là, on trouve Bill Elliott et Charles Starrett, deux grandes stars du Western.Mais aucun "Singing cowboy" pour rivaliser avec Roy Rogers ou Gene Autry, alors stars chez REPUBLIC.
Columbia décide alors de frapper fort en associant Bill Elliott avec Tex Ritter.
Mais au final, si les films sont plutôt bons, aucun des deux acteurs n'est réellement satisfait du résultat.

Le problème est résolu lorsqu’Elliott rejoint la REPUBLIC pour la série "Red Ryder".
Ritter de son côté, part chez UNIVERSAL comme co-star dans les Westerns avec Johnny Mack Brown.Malgré tout, au bout de sept films rebelote : le duo s'achève avec le même sentiment d'insatisfaction de part et d'autre.
Tex termine alors sa carrière de cowboy-héros dans la série "TEXAS RANGERS" (PRC) avec (le transparent) Dave O' Brien.
Sur une période de dix ans, 59 Westerns firent de Tex Ritter le parfait exemple du chevalier de l'Ouest.Et le "Singing cowboy" le plus authentique de l'écran...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!