Comme des feux dans la plaine

Comme des feux dans la plaine
Le dernier livre de Guy Vanderhaeghe vient de sortir en librairie. Ainsi s’achève avec brio une trilogie commencée avec ‘La dernière traversée (2006)’ et ‘Comme des loups (2008)’. Un livre de 560 pages édité chez Albin Michel au format de 15 x 22 cm. Le résumé: Guy Vanderhaeghe nous fait revivre les derniers feux de la conquête de l’Ouest. Pour échapper à l’influence d’un père autoritaire, magnat de l’industrie du bois, Wesley Case quitte les rangs de l’armée canadienne et part vers les régions sauvages de la Frontière. Arrivé à Fort Benton, dans le Montana, où il compte acheter un ranch et repartir de zéro, il se voit confier une mission qu’il ne peut refuser : assurer la liaison entre les militaires américains et canadiens, au moment où les tensions avec les Sioux sont à leur comble depuis la défaite du général Custer à Little Bighorn. Mais une jeune Américaine, épouse désenchantée d’un avocat véreux, dont il tombe fou amoureux, va réveiller les démons de son passé et enflammer la jalousie d’un dangereux rival…

Rechercher dans ce blog

lundi 19 mars 2012

Behind Two Guns - Robert N. Bradbury - 1924

J.B. Warner...Dr. Elijah Cutter
Hazel Newman...Jessie Nash
Jim Welch...Scout Nash
Otto Lederer...Olaf Ludovic / Dr. Betz
Guillermo Calles...Eagle Slowfoot
Marin Sais...Mrs. Baxter
Jay Morley...Ward Baxter
Jack Waltemeyer...Sheriff Joe Haynes
Emily Gerdes...Esmeralda Perkins

Bartlett A. Carre...Jake Watkins





58 minutes


En route pour prendre de nouvelles responsabilités en tant que responsable d'une station de diligences, Ward Baxter campe sur la route accompagné de sa femme. Durant la nuit celle-ci entend un flûte jouer qui l'envoute. Le lendemain matin son mari et elle découvre un vagabond sur la route qui leur fait comprendre qu'il est sourd et muet. Touchés les braves gens l'emmènent et finissent par lui donner du travail comme homme à tout faire.
Un jour arrivent en voiture un étranger, le Docteur Cutter (Warner), accompagné de son aide de camp Eagle Slowfoot. Il vend un produit miracle dont il vante les propriétés contre divers maux puis se présente chez le conducteur de la diligence et de sa petite fille qui ont connu son père.
Un chargement d'argent soigneusement et discrètement envoyé par diligence à Beaverton est dérobé. Or c'est impossible car la diligence ne s'est pas arrêtée depuis son départ et personne ne s'est approché depuis que le coffre a été chargé....

Une histoire qui débute de façon originale et presque mystique : dans la nuit, Madame Baxter se réveille et entend le son d'une flûte. La magie du moment est très bien rendue.
Ensuite le scénario s'apparente à une enquête policière bien menée. L'arrivée en voiture brinquebalante du héros accompagné de Eagle Slowfoot est surprenante et pleine d'humour. Évidemment l'arrivée de cette voiture provoque un attroupement et tout le monde souhaite toucher le véhicule. Une certaine Esmeralda se montre très intéressée par le Dr Cutter qui porte de beaux habits et possède un véhicule si fascinant. L'amoureux d'Esmeralda, jaloux de l'intérêt que celle-ci porte au docteur, propose d'échanger la voiture contre deux chevaux rapides et ses vêtements ce que Cutter accepte.
L'acquéreur de la guimbarde part à la conquête de son Esmeralda qui ne résiste pas à son nouveau look et à la voiture. Les deux partent en zigzaguant dans la poussière. C'est amusant.
Les scènes avec Esmeralda sont très drôles, J.B. Warner fait des mimiques hilarantes.
L'histoire du vol est très inventive et bien menée. Le dénouement est assez inattendu (on se dit, non ils ne vont pas oser, mais si !), bref une histoire plus qu'originale qu'on suit avec plaisir et intérêt. J'ai bien aimé.
J. B. Warner décédera prématurément à l'âge de 29 ans de la tuberculose.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!