LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

dimanche 18 mars 2012

Billy the Kid in Texas - Sam Newfield - 1940

  •                     Deuxième aventure de Billy The Kid 
  • Que de talent, ce Sam Newfield ! Son Billy the Kid in Texas est bondé de bons plans, de verve, de rigueur, de génie on pourrait dire pour ce film produit par la PRC qui ne dispose que de peu   moyens. Sam en a heureusement. Il nous le prouve une fois de plus.
L’histoire de Joseph O’Donnel était fort intéressante et Sam en a tiré le meilleur parti. 

Les acteurs ont un tonus extraordinaire. Bob Steele toujours aussi expressif, pétillant, fougueux avec sa diction particulière dont Bogart semble s’inspirer, reste inimitable et l’on ne peut s’empêcher de dire que c’est un des acteurs de Westerns les plus expressifs des années 30 (celui-ci date de 40, mais c’est toute la continuité).  
Fuzzy complète le personnage de Billy the Kid et apporte beaucoup. Quelle bonne idée d’avoir mis deux chefs de gangs au lieu d’un seul. Charles King et John Merton constituent un brillant duo de badmen. Enfin, l’idée d’O’Donnel d’avoir introduit le frère du Kid engagé par les bandits est savoureuse.   
John Carpenter nous présente un personnage attrayant. Il se mariera avec la belle à la fin du film tandis que le Kid continuera vers son destin. Si vous n’aimez pas ce film, abandonnez le Western B, si vous l’aimez, aimez le passionnément, vous ne vous en sentirez que mieux. Ce Billy the Kid in Texas est savoureux. 
  •  Sacré Didier ta stagecoach ne risque pas de tomber sur une bande de renégats.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!