Tom Keene-Beryl Wallace

Tom Keene-Beryl Wallace
Tom Keene et Beryl Wallace dans le film ‘Romance of the Rockies’ de 1938 posant pour une photo publicitaire. Résumé: Un médecin itinérant et son jeune ami recherchent le père de ce dernier disparue……

Rechercher dans ce blog

vendredi 2 mars 2012

Ghost Town – Harry L. Fraser -1936

Ghost Town réalisé en 1936 par le routier du genre Harry Fraser est un western produit par William Berke. Comme l’on peut s’en douter avec ce dernier, le budget est serré et Fraser doit se débrouiller avec ce qu’il a.  Mais Harry Fraser en a vu d’autres et il dispose de trois atouts. 
Une histoire bien écrite et bien découpée par son adaptateur, Harry Fraser en personne ! De la présence d’un grand acteur Harry Carey et d’Earl Dwire magnifiquement dirigé.
Earl Dwire est un mineur chanceux qui dispose de 10 000 dollars qu’il souhaite investir dans une mine. Il est certain de gagner beaucoup d’argent. Hélas, il est surveillé par Morell (Lee Shumway) et ses deux hommes de main ; salopards en tenue de ville comme Fraser aime montrer ses vilains.
Souvenez-vous de Diamond Trail et de From Broadway to Cheyenne. Les lascars tendent en embuscade à Earl qui fonce à la banque avec sa vieille voiture. Au milieu des balles, Earl fait un écart sur la route montagneuse et la voiture glisse au fond d’un petit ravin (cascade bien réglée). Le vieux est inerte lorsque les bandits surviennent.
EARL DWYRE - HARRY
C’était sans compter sur un vieux cowboy qui arrive à cheval, trainant avec lui une mule de bat. Son nom c’est Cheyenne Harry, une connaissance d’Earl qui lui remet son argent avant que les bandits n’arrivent. Cheyenne a décampé quand les bandits arrivent. Ils ne trouvent rien sur le corps. Le Sheriff Ed Cassidy déboule avec quelques hommes armés et rencontrent Cheyenne. Ils le fouillent et trouvent les 10 000 dollars… Cheyenne est jeté en prison…
L’histoire n’a rien de bien nouveau, mais étant correctement mise en scène et les acteurs interprétant à merveille leur personnage, vous passerez un bon moment avec Ghost Town, même s’il y a un ralentissement du rythme sur la seconde moitié du film.
Harry Carey accuse largement ses 58 ans dans ce film. Il semble très fatigué et ses traits sont ceux d’un homme plus âgé. Toutefois, il conserve toujours son élégance et tout de noir vêtu il joue avec   aisance et une assurance extraordinaire. En réfléchissant bien, était-il un acteur ou bien tout simplement lui-même ? 




  • Pour le casting à votre gauche
  • Pour l'écriture au dessus Didier. 


ED CASSIDY - HARRY
RUTH FINDLAY-DAVID H. SHARPE

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!