Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

lundi 26 mars 2012

Blazing Guns – Ray Heinz - 1935

Sixième Western avec Reb Russell, cowboy du Western Z. Ray Heinz ou encore Raymond Heinz réalise Blazing Guns en 1935 avec notre ami le footballeur Reb qui se retrouve dans une terrible situation.
Imaginez, il se reposait avec son cheval Rebel dans un bel espace vert quant un type surgit comme une tornade. Il sort son six-gun et lui échange contre son gré son ceinturon d'arme, son chapeau et son cheval. Rien que ca!
Je suis certain que vous avez devinez la suite… Le Sheriff (Joseph Girard) arrive à son tour et croit reconnaitre le hors la loi qu'il poursuit. Il a exactement le même cheval, le même chapeau et la même ceinture d'armes. Il inspecte le 45 de Reb. Des balles ont été tirées récemment. 
Le compte de Reb est bon. Le Sheriff lui passe les menottes et l'emmène avec lui.
Mais voilà que les vigilants se pointent à leur tour. Ils s'emparent de Reb à qui ils souhaitent lui offrir une cravate de chanvre. Heureusement, les vigilants sont mis en déroute et la belle Betty (Marion Shilling) et son Pa' (Lafe McKee)  sauvent Reb de la pendaison (les vigilants l'auraient faits). Ils accueillent Reb et le Sheriff à leur ranch pour qu'ils se remettent de leurs émotions.
Mais voilà que les vigilants surviennent encore. Ils sont terribles ces gens là. Ils encerclent le ranch comme les Indiens et tournent autour tandis que Betty, son Pa' et naturellement le Sheriff leur envoient des bastos. Soudain, le Sheriff reçoit une balle au moment où il braquait son 45 sur le front de Reb (la scène est tellement mal filmée que l'on croit que le Sheriff a vraiment tiré à bout portant sur Reb - Qu'est ce qu'on peut rigoler!).
Affreux, le ranch brûle. Du moins juste l'intérieur, mais d'un seul côté. C'est plus commode pour filmer et moins dangereux pour les acteurs. D'un côté Ray Heinz filme ceux-ci et de l'autre montre comment ca brule.  
De temps en temps, le siège est filmé la nuit et de l'autre le jour. Heinz ne sait plus où il en est. Peu importe, l'action prédomine. Ca tire de partout! D'un coup il nous passe un morceau de bande son où l'on entend des cris d'indiens alors que ce sont les vigilants qui encerclent le ranch sans dire un mot.
Tous ces détails sont peu de choses quand on voit sautiller notre Lafe McKee  devant l'arbre où est pendu Reb. Il essaie de grimper, de grimper, mais l'arbre n'a aucune prise et il est trop haut ce putain d'arbre! Malgré son âge avancé, Lafe saute et ressaute et fait des bonds, des bonds… Arrivera-t-il à sauver notre footballeur? Vous le saurez en regardant ce chef d'œuvre du Western Z !  
  
  • La stagecoach de lordsburg arrive  à son bord Didier..

3 commentaires:

  1. Un western comique, on dirait ? le descriptif donne envie de le voir !;-)

    RépondreSupprimer
  2. Non!..Didier le rend comique par sa critique savoureuse,Lafe passe pas mal de temps sous cet 'hanging tree',mais bon pendant ce temps la on tourne pas autre chose..

    Vaut le visionnage je trouve...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un vrai navet, mais pour rigoler en famille c'est parfait. Ca fait du bien de voir ce genre de film de temps en temps. ca délasse.

      Supprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!