LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

mardi 3 avril 2012

Rustler’s Valley - Nate Watt -1937

Lucky est accusé à tord du vol d’une banque dans une petite ville ou est installé un avocat louche qui pourrait bien connaitre le véritable auteur. Hoppy et Windy apprennent brusquement la mort de Lucky qui se serait noyé en sautant dans une rivière du haut d’une falaise. Les deux compères sont désemparés.
Parallèlement à cette histoire, le ranch du patron d’Hoppy est hypothéqué par le même avocat qui souhaite s’approprier ce bien ainsi que le troupeau de bovins d’une nouvelle race. Hoppy qui est le contremaitre de ce ranch convoyé met tout en œuvre pour éclaircir tout cela.
Un Western B fort bien mené par Nate Watt qui se contente de faire son travail de réalisateur sans chercher à mettre sa patte personnelle. L’intrigue de Clarence Mulford bien que conventionnelle reste bien construite. Russell Harlan, le photographe nous offre des images soignées, mais quand on connait son travail, on s’aperçoit qu’il est beaucoup plus à l’aise avec les paysages qu’avec les villes et les intérieurs.
L’idée d’avoir proposé à Stephen Morris le rôle du ranchman qui a employé Hoppy est excellente. Ainsi, les deux hommes doivent faire face au ténébreux avocat et ses criminels. C’est Lee J. Cobb qui remplace Morris dans le rôle du méchant habituel et il réussit admirablement à se faire détester. 
George Hayes continue de nous faire rire, mais sait aussi nous émouvoir. Ce qui confirme un grand acteur et non un sidekick destiné à faire rire comme trop de réalisateurs nous l’ont présenté. Russell Hayden, égale à lui-même, joue un sympathique Lucky, mais n’égale pas James Ellison dans les Hoppy du début de la série. Ted Adams n’est autre que le lieutenant de Lee J. Cobb.
En bref, un western B fort bien réalisé, mais vous n’y trouverez pas les qualités des premiers Hoppy.
  •  Au générique
William Boyd ... 'Hopalong' Cassidy
George 'Gabby' Hayes ... 'Windy' Halliday
Russell Hayden ... 'Lucky' Jenkins
Morris Ankrum ... Glen Randall
Muriel Evans ... Agnes Randall
Lee J. Cobb ... Cal Howard (as Lee Colt)
Ted Adams ... Henchman Taggart
Al Ferguson ... Joe, Howard Henchman
John Beach ... Sheriff Boulton 
  • Dans la stagecoach notre Didier.

1 commentaire:

  1. Le début de ce film est captivant avec la poursuite de Lucky et le saut de la falaise, ensuite il y a quelques longueurs. La scène de bal est fort sympathique avec un Windy qui se fait harponner par une dame très entreprenante ! Plusieurs interlude musicaux ponctuent le déroulement de l'action.
    Comme il est dit ci-dessus la scène où Hoppy et Windy apprennent la mort de Lucky est particulièrement émouvante, G.G. Hayes sait se montrer touchant en effet. Lee J. Cobb incarne l'affreux et se montre dur et sûr de lui.
    Etonnant : Hoppy prête son cheval à la jeune demoiselle qui souhaite l'essayer !
    Je termine en relevant que le décors est particulièrement beau dans ce film ... un paysage vallonné de collines herbeuses parsemées d'arbres : c'est visuellement très esthétique.

    RépondreSupprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!