Les nouveautés chez Sidonis seront dans les bacs le 18 / 07 / 17

Les nouveautés  chez Sidonis seront dans les bacs  le 18 / 07 / 17

Un été bien calme chez Sidonis, sinon vous avez de la lecture, de ce côté-là nous sommes un peu plus gâtés.

Le seul coup de cœur pour ‘Renegades’.

* Renegades / Les Indomptés 1946

* 40 Guns To Apache Pass / (40 fusils manquent à l'appel titre Belge) 1967

* Santa Fe (La bagarre de Santa Fe Titre Belge) 1951

* The Mountain Men / La fureur sauvage / 1980

Rechercher dans ce blog

jeudi 26 avril 2012

Nevada - John Waters -1927

Nevada est un western produit par la Paramount et adapté de l’un des livres du même titre de Zane Grey : Nevada.
Nevada est le surnom que se s’attribue Gary Cooper quand on lui demande son nom. Il est recherché par la loi avec son ami Ernie Adams. 
Les deux hommes arrivent dans une petite ville de l’ouest bien animée, un peu trop même. Ernie préfère les endroits tranquilles qui aspirent à la paix. Effectivement, les deux outlaws sont las de leur vie de bandits de grands chemins.
Dans cette ville, un riche propriétaire d’origine britannique est tourmenté par un rustre cowboy qui se moque de lui et joue même avec sa cravate sous les yeux de ses amis qui se tordent de rire. 
Mais Nevada et Ernie interviennent et en un instant, la foule se calme et le gros malin reçoit  à trois reprises le poids du 45 d’Ernie sur la tête. 
Deux balles du Colt de Nevada sifflent au dessus de la tête des cowpunchers et tout redevient calme.
Soulagé, le ranchman propose aux deux compères une place dans son ranch. En priorité, Gary devra servir sa sœur (Thelma Todd)  et la protéger par la même occasion. 
Celle-ci, assez hautaine, rabroue Gary, mais celui-ci s’en tient à ce que le frère lui a demandé. 
Un jour, un courtisan fort élégant et richissime rancher vient courtiser la belle et lui propose de d’aller faire un tour à cheval…  avec la présence de Gary qui reste derrière eux, à distance.
Enervé, Dillon lui fait remarquer qu’il peut s’occuper seul de Thelma. 
Gary rétorque qu’elle court moins de danger en étant deux à la surveiller ! Peu après, lors du séjour au ranch, Gary et Ernie apprennent que la propriété a fort à faire avec les voleurs de bétail qui sont apparemment très bien renseignés…
Un schéma classique du western qui vous conduit à une fin attendue. 
Toutefois, le film est dirigé de main maitre par un Director appelé John Waters qui nous gratifie de plans qui font mouche à chaque fois. Il  sait conserver un rythme nerveux du début jusqu’à la fin. 
Une grande partie de ce Western côtoie la comédie avec succès et les scènes d’action sont réalistes. Waters sait rendre à l’écran la tragédie avec brio (la mort d’Ernie Adams dans les bras de Gary). 
Les paysages sont grandioses avec ces grands pins, ses reliefs vallonnés et fortement boisés, entrecoupés de vallées profondes et semées de pâturages qui font le plaisir du bétail.
Nevada se situe entre le Western B et A. John Waters a eu la chance extrême de faire évoluer trois grands acteurs dans ce film : Gary Cooper qui n’en était qu’à ses débuts, mais qui s’annonçait prometteur, William Powell dans le rôle du chef de bande insoupçonné avec son air de Dandy et la belle Thelma Todd qui allait tourner dans plus de cent films après celui-ci.
Je ne dirais qu’un seul mot : Vive la Paramount (et Zane Grey naturellement) !
Cet ouvrage de Zane Grey, Nevada, allait être porté de nouveau à l’écran par Charles Barton avec Buster Crabbe en 1935  (invisible comme bon nombre de Westerns d’après Zane Grey à la Paramount) et une dernière fois avec Robert Mitchum sous la direction d’Edward Killy (très moyen) en 1944.




Au tableau nous avons :
Gary Cooper / Nevada
Thelma Todd / Hettie Ide
William Powell / Clan Dillon
Philip Strange / Ben Ide
Ernie Adams / Cash Burridge
Christian J. Frank / Sheriff of Winthrop
Ivan Christy / Cawthorne
Guy Oliver / Sheriff of Lineville 
  
Pour l'écriture Didier

1 commentaire:

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!