LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

jeudi 4 octobre 2012

Southwest passage/La caravane du désert -Ray Nazarro -1954



Southwest passage réalisé en 1954 par Ray Nazarro, souvent décrié en France par nos intellectuels, signe ici un western bien sympathique qui se déroule en  75 minutes. Sa durée vous semblera trop courte tant l’histoire est intéressante, remplie de suspens et d’action qui arrive toujours au bon moment.

Au début, nous assistons à une poursuite à cheval entre trois jeunes gens dont un frère et une sœur Lily (Joanne Dru)  ainsi que  son fiancé Clint (John Ireland) et une posse conduite par un sheriff (Kenneth McDonald) et trois citadins.

 Le jeune frère, gravement blessé, est mis à l’abri dans les hauteurs rocheuses et soigné brièvement par Lily pendant que Clint surveille la contrée. La Posse est aperçue au loin et les cavaliers qui la composent suivent attentivement les traces de leurs poursuivants. La jeune fille parvient à les repousser en courant de grand risque puis la voilà partie chercher un docteur à la ville plus proche. Hélas, celui-ci est absent pour 24 heures. Entretemps arrive un docteur ou plutôt un charlatan qu’elle convint de venir à l’aide de son frère. Arrivé sur place, celui-ci  panse sommairement le blessé de plus en plus mal en point. Clint décide de partir à son tour chercher de l’aide, mais il a besoin de changer de vêtements car il a été remarqué lors de l’attaque en banque qu’il vient de commettre. Il achète la veste et la chemise du charlatan et part, laissant seule Lily qui ne tarde pas à perdre son frère.

Pendant ce temps, Edward Beale (Rod Cameron), scout pour l’armée ou du moins de la compagnie B du 31st Rgt. est chargé de trouver un passage dans le désert du New Mexico. Pour ce faire, il dispose de plusieurs chameaux (authentique) qui servent de tests. L’armée doit veiller à leur résistance sous la chaleur. Pour cela, ils sont aidés de plusieurs Musulmans.

Soudain, un cavalier arrive, couvert de poussière et mal rasé. Il se présente comme docteur et est aussitôt admis dans le détachement. Ce n’est autre que Clint… Mais Matt (John Dehner) qui s’occupe des mules reconnait Clint et sait que c’est un hors-la loi…

Ray Nazarro en bon faiseur nous offre des plans chocs, très étudiés dans les scènes d’action, mais utilise également les plans en contre-plongée mettant en avant ses acteurs qui ne manquent pas d’allure. Tout d’abord, Rod Cameron dans le rôle du scout prédomine tout le monde avec son allure chaloupée et son autorité naturelle. Son personnage tout à fait crédible manque de psychologie parfois. John Ireland dispose certainement d’un rôle plus fouillé que celui de Rod Cameron et nous avons tendance à le suivre davantage.

Joanne Dru est belle à souhait, joue parfaitement la comédie et Ray Nazarro qui a conscience de sa beauté et de ses talents attardent régulièrement sa caméra sur ses atouts. Le charlatan est joué par Morris Ankrum, plus en forme que jamais ; il nous campe un sacré gredin.  John Dehner compose de nouveau un personnage antipathique, violent et sans scrupules. Enfin, notre star du muet, Guinn Big Boy Williams apporte une note d’humour dans le film.

La photographie en Pathécolor et le 3D apportent de très belles images, d’autant plus que Ray Nazarro a filmé son western dans la région de Kanab dans l’Utah. La Edward Small Production avait compris qu’elle détenait un bon film et qu’il fallait procurer les moyens à leurs artisans. Stetson bas à M. Ray Nazarro.
Southwest Passage sorti également sous le titre de Camel West a été  distribué en France sous le titre La caravane du désert.
Au générique :
Rod Cameron/Edward Fitzpatrick Beale
Joanne Dru   / Lilly
John Ireland /Clint McDonald
John Dehner / Matt Carroll
Guinn 'Big Boy' Williams/Tall Tale
Darryl Hickman / Jeb
Stuart Randall / Lt. Owens
Mark Hanna / Hi Jolly
Douglas Fowley / Toad Ellis
Morris Ankrum/Dr. Elias P. Stanton

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!