Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

vendredi 14 février 2014

Cactus Trails - Harry S. Webb - 1925


Jack Perrin, Alma Rayford, Nelson McDowell
environ 50 minutes

Après deux mois de travail au ranch Ralston, Jack Wiley  (Perrin) sent monter le besoin de partir au loin car il ne supporte pas les ordres donnés par le contremaître et son bras droit, Buck Marsh et Dan Carter, deux hommes malhonnêtes. Après la distribution de la paie il prend congé de Ralston qui l'appréciait beaucoup et enfourche donc son magnifique cheval.
Sur la route, Inez Alamdo, sur le chemin du retour dans sa famille après 4 ans d'études se rend compte que sa valise laisse échapper des vêtements. Le conducteur du chariot (McDowell) descend donc pour récupérer la lingerie étalée sur la route mais les chevaux prennent peur suite à un glissement de terrain. Emballés, la jeune fille ne peut les arrêter mais survient alors Jack qui bondit sur les chevaux pour les stopper. La jeune fille est sous le charme et de son côté Jack a bien de la peine à s'éloigner d'autant plus qu'Inez lui a demandé si le ranch Ralston est encore loin. 


Après une courte hésitation Jack retourne au ranch et apprend que le chariot a poursuivi son chemin après que les chevaux se soient abreuvés.Après deux mois de travail au ranch Ralston, Jack Wiley  (Perrin) sent monter le besoin de partir au loin car il ne supporte pas les ordres donnés par le contremaître et son bras droit, Buck Marsh et Dan Carter, deux hommes malhonnêtes. Après la distribution de la paie il prend congé de Ralston qui l'appréciait beaucoup et enfourche donc son magnifique cheval.
Sur la route, Inez Alamdo, sur le chemin du retour dans sa famille après 4 ans d'études se rend compte que sa valise laisse échapper des vêtements. Le conducteur du chariot (McDowell) descend donc pour récupérer la lingerie étalée sur la route mais les chevaux prennent peur suite à un glissement de terrain. Emballés, la jeune fille ne peut les arrêter mais survient alors Jack qui bondit sur les chevaux pour les stopper. La jeune fille est sous le charme et de son côté Jack a bien de la peine à s'éloigner d'autant plus qu'Inez lui a demandé si le ranch Ralston est encore loin. 
Dans une cantina plus loin près de la frontière, Jack sauve Erasto Blanco de Marsh et Carter qui tentent de le faire danser de force. Durant le combat il est assommé par Manuel puis est finalement arrêté par les rurales qui l'enferment. Inez conte à ses parents avoir rencontré un charmant jeune homme sur la route quand arrive Erasto avec le cheval de Jack qu'Inez reconnait aussitôt. Elle organise donc l'évasion de son héros ...


Jack et Walrus ...
Rien de très original mais une histoire sympathique de plus à mettre sur le compte de Jack Perrin. 
Bien sûr on a droit aux fameux chevaux qui s'emballent et à la jeune fille en détresse, à la désormais traditionnelle danse hispanique et aux vêtements qui vont avec, aux villains qui enlèvent la jeune beauté, à l'amoureux transi, à une course poursuite sur une route à lacets, au téléphone de l'époque, bref à la panoplie habituelle, mais qu'importe, c'est toujours un plaisir après une dure journée de travail de retrouver Jack et son fidèle Starlight qui s'éreintent avec énergie pour que l'amour et la justice triomphent. Franchement, moi ça me ravit toujours autant.
On retrouve Martin Turner dans le rôle d'Erasto Blanco, l'homme de main de la famille. Les films de ce genre terminent souvent pas un petit épilogue. Dans celui-ci on retrouve bien sûr le jeune couple heureux, Jack fait la lessive pendant que la belle est assise sur une balançoire en tenant dans ses bras leur nouveau-né chéri; Jack s'approche et demande à prendre le bébé dans ses bras tout en souriant béatement ... jusqu'au moment où il comprend que le petit trésor à certainement déposé un petit cadeau dans ses langes !
Inez alias Alma Rayford

Buck et Dan manigancent ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!