Le vent de la plaine

Alan Le May : écrivain américain prolifique auteur de La Prisonnière du désert parut en France en 1956.

John Ford nous réalisa le chef d’œuvre que nous connaissons.

2018 : Grace à Bertrand Tavernier nous avons la chance de découvrir et lire plus de 60 ans après ‘Le vent de la plaine’.

Le résumé: Le vent de la plaine raconte dans ce western puissant et violent l'histoire des Zachary, une famille de ranchers du Texas.

En 1874, alors que les habitants de la région et les Indiens s'affrontent pour les terres, un vieil ennemi des Zachary répand la rumeur selon laquelle leur fille ne serait pas leur enfant biologique mais une Kiowa volée à sa tribu…..

Rechercher dans ce blog

mardi 24 avril 2018

Mojave Firebrand - Spencer G. Bennet - 1944



Le réalisateur Spencer G. Bennet aura une relation avec le Western assez courte, elle va s’établir entre 1942 à 1945 pour 5 films dont un serial ‘The Valley of Vanishing Men’ en 1942.

1877 dans un désert aride de l’Arizona le prospecteur Gabby Hayes casse des cailloux lorsque la couleur de ceux ci lui attirent l’attention, il vient  alors de découvrir une riche veine d’argent.
Gabby va jurer ses grand Dieux que sur cette place là il va fonder une ville qui s’appellera Epitaph et espère bien qu’elle sera une communauté respectueuse de la loi.
Mais voila malgré les gros efforts de Gabby Epitaph est en plein essor et attire la bonne et la mauvaise graine et au fil du temps des louches personnages s’installèrent tels que le gambler Tracy Dalton le Sheriff Barker et leur mentor le maire Prisbie.
Ces gaillards ont pris le contrôle d’Epitaph et Gabby est désemparé pour la population et surtout pour le petit Johnny Taylor qui idolâtre le gambler Tracy mais Gabby voudrait bien qu’il devienne plutôt un bon Américain.
Un après-midi le jeune Johnny tente de pénétrer au saloon mais se fait chasser par Red Collins et des sbires de Tracy Dalton qui, au passage, vont maltraiter la mule de Gabby.
Alors survient le célèbre Marshall Wild Bill Elliott connu sous le nom de Mojave Firebrand qui va de ce pas régler les comptes à coups de poings avec les bandits.
Peu après Wild Bill sera accueilli et remercié par Gabby qui va l’informer sur la situation et espère bien son aide pour mettre un peu d’ordre dans la ville.
Gabby et Wild Bill vont se rendre ensuite chez l'institutrice Gail Holmes pour faire prendre en charge l’éducation du jeune Johnny et le faire abandonner l'exemple de Tracy qui semble bien être un hors-la-loi notoire connu sous le nom de Turkey Dameron.
Wild Bill va alors dire à Gail et à Gabby que le gang doit être éliminé légalement plutôt qu’à coups de Colts et convaint les citoyens d’Epitaph de signer des attestations indiquant qu’ils ont été contraints d’élire le maire et pouvoir faire une élection légale.
Tracy Dalton va aussitôt riposter en contraignant les propriétaires des mines à lui payer des droits de protection et envoyer son comparse le Sheriff Barker pour entamer la collecte.
Wild Bill et Gabby sont bien déterminés à faire face à Tracy Dalton et à ses sbires pour nettoyer Epitaph  dans un duel de rue et  mettre fin à l’anarchie……
Les cascadeurs:
§ Bud Geary
§ Fred Graham
§ Tom Steele 
Le tournage aura lieu en Californie:
**Republic Studios, Hollywood, Los Angeles 
 Une durée vidéo  de 55 minutes  en VO dans une copie sombre.
Le film sortira dans les salles Américaines le 19 Mars 1944 mais par contre  restera inédit dans nos salles.
Sur la piste nous avons:
Bill Elliott…...Wild Bill Elliott
George 'Gabby' Hayes…...Gabby Hayes
Anne Jeffreys…...Gail Holmes
LeRoy Mason…...Tracy Dalton-aka Turkey Dameron
Jack Ingram…...Matt Ganton
Harry McKim…...Johnny Taylor
Karl Hackett…...Luke Reed
Forrest Taylor…...Sheriff Barker
Hal Price…...Mayor Prisbie
Marshall Reed…...Henchman
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image