Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

vendredi 19 juillet 2013

Riders of the Dusk - Lambert Hillyer - 1949


Whip Wilson, Andy Clyde, Reno Brown, Myron Healey, Lee Roberts, Marshall Reed, Tristam Coffin
D'après un scénario de Adèle Buffington et Robert Emmett Tansey
57 minutes
Le Marshall Whip Wilson se rend à Pecostown où il compte rencontrer son collègue infiltré Dunbar car un mystérieux cavalier semble terroriser la région et du bétail est dérobé. En chemin il retrouve son vieil ami Winks qui s'est installé non loin de la petite localité. Winks met en garde Whip qui ressemble fortement au "ghost rider" monté sur un cheval blanc qui sévit dans les parage et qui est pourchassé une troupe conduite par Brad Bradshaw, l'homme de main de Jack Hall le propriétaire des bêtes disparues.
Whip découvre que Dunbar a été abattu et poursuit le mystérieux cavalier qu'il arrête. Nora Neal prend la défense du jeune homme nommé Danny qui n'est autre que son employé. Il s'avère que le père de Nora purge une peine de prison à vie pour avoir descendu le shérif précédent. Nora et Danny affirment que le père est innocent et s'évertuent à reprendre les bêtes qui leur appartenaient. 
Alors qu'il retourne enquêter sur les lieux de la mort de Dunbar le nouveau shérif et fiancé de Nora s'amène avec sa troupe. Whip confie son arme et ses papiers d'identité à Winks qui fait mine de l'avoir arrêté. Whip est jeté en prison ...

Un scénario un peu compliqué qui nuit légèrement à l'action. Quelques revirements nous tiennent en éveil, le tout est sans prétention mais sympathique. Le genre de film qu'il vous semble déjà avoir vu mais que vous regardez quand même avec plaisir ces "Cavaliers du crépuscule" sans vous prendre la tête.  Whip est toujours habile avec son fouet qu'il utilise de nombreuses manières et Myron Healey joue ici le rôle d'un gentil ! A noter que Tristam Coffin ou Marshall Reed ont eu de belles carrières cinématographiques.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!