Edmund Cobb et Grace Cunnard

Edmund Cobb et  Grace Cunnard
Une magnifique photo de studio du fameux badman Edmund Cobb et de sa partenaire Grace Cunnard lors du tournage du serial muet de 1926 ‘Fighting with Buffalo Bill’.

Rechercher dans ce blog

dimanche 14 juillet 2013

Rex Allen

                                           Rex Allen 1920-1999

Rex Elvie Allen est né le 31 décembre 1920 à Willcox, Arizona.
Il grandi au contact des chevaux, dans le ranch familial.
Durant son enfance, il perd son frère cadet, victime d'une morsure de serpent à sonnettes.
Un autre de ses frères décède de la scarlatine.
Son père était musicien amateur et jouait régulièrement du violon dans les bals.
Pour accompagner ce dernier, Rex apprit à jouer de la guitare.
On l'encourage également à prendre des cours de chants, car il semble indéniablement prédisposer à être chanteur.
Pour faire ses gammes, il s'exerce aussi dans la chorale de l'église.

De là, se dégage clairement l'idée dans son esprit qu'il voulait gagner sa vie comme chanteur.
Après l'école secondaire, il déménage à Phoenix avec son père où il travaille comme plâtrier.
Devenu jeune homme, il pousse un jour les portes d'une radio et enregistre quelques disques.
Le succès n'est pas spécialement fracassant, mais cela lui permet de se faire remarquer par l'émission de radio "WLS National Barn Dance" de Chicago.
Toujours en ces années 40, il obtient une certaine expérience du rodéo, en montant aussi bien les chevaux que les taureaux, durant deux années entières.
Mais manger continuellement de la poussière n'était pas pour lui un but en soi.
La chance va bientôt lui sourire.


En 1948, il signe un contrat avec Mercury Records et enregistre plusieurs succès de musique Country jusqu'en 1952, date à laquelle il signe avec la prestigieuse maison Decca, chez qui il continuera à faire des disques jusqu'en 1970.
En ce début des années 50, Roy Rogers commence à faire sentir son souhait de produire lui-même sa propre série.


Bientôt, les studios Republic et lui se sépareront non sans quelques frictions.
Cette situation, pour l'instant dans l'expectative, incite les studios à pallier un éventuel départ de Roy.
Ils songent alors à Rex Allen qui semble posséder bien des atouts dans sa manche.
Sa carrière de cow-boy héros peut alors commencer avec un premier film intitulé "The Arizona Cowboy" en 1950.
D'entrée, on est frappé par le solide jeu d'acteur d'Allen. C'est un comédien né.
On ne peut citer Rex sans son fabuleux cheval koko, qui sera élu un jour par les aficionados du Western B, comme étant le "plus beau cheval jamais vu à l'écran".


Toujours en 1950, on voit notre cow-boy de l'Arizona faire une apparition dans le célèbre film de Roy Rogers "Trail of the robin Hood", réunissant une belle brochette de rois du pistolet.
Côté Sidekicks maintenant, il est dans un premier temps secondé par son ami Christian "Buddy" Ebsen, avant que ce dernier ne soit finalement remplacé par l'ineffable Slim Pickens.
Entre 1950 et 1954, 19 films seront réalisés. Tous d'excellente facture.
En parallèle, Rex anime aussi "The Rex Allen Show", une émission radio CBS, entre 1950 et 1952.
Il est alors très populaire, se classant dans le top 5 des acteurs Western entre 1951 et 1954.
Malheureusement, cette même année 1954 sonne également le glas du Western B.
Rex est le dernier représentant d'un genre commencé en 1929.
Sa carrière dans le Western est néanmoins loin d'être terminée.
En 1958, débute la série "Frontier Doctor" qui comptera 39 épisodes d'une demi-heure, le dernier étant "Man to Man", tourné en mai 1959.


Avec le rôle du Dr bill Baxter, Rex va une fois de plus vers un joli succès.
Entre 1957 et 1986, en dehors de sa fabuleuse carrière musicale (ps : que notre ami Jica, soyons en sûr, ne manquera pas d'aborder), il travaille aussi pour les studios Disney comme narrateur, doubleur, commentateur...
Walt Disney lui-même est venu lui proposer de travailler pour les Studios
En 1983, Rex Allen est intronisé au National Cowboy and Western Heritage Museum à Oklahoma City.
Il décède le 17 décembre 1999 d'une crise cardiaque.
Comme un autre célèbre "Singing cow-boy" (Tex Ritter), il possède son propre musée auprès duquel ses cendres furent dispersées après sa mort, selon sa volonté.

 
Rex-Mary Allen Kay


les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!