‘Dernière saison dans les Rocheuses’

Un livre original sur le commerce de fourrures dans les Rocheuses.

Il vient de paraitre le 18/01/2018 par l’écrivain Shannon BURKE.

Aux éditions 10/18 comportant 288 pages et au format 13 x 20.

Le résumé:

En 1820, aux Amériques, le commerce des fourrures est un moyen périlleux de faire fortune. À peine le jeune William Wyeth s’est-il engagé auprès de la compagnie de trappeurs la plus téméraire de l’État qu’il manque de se faire tuer. Il découvre alors la force des liens entre les hommes, dont la survie ne dépend que de leur solidarité. Chasse au bison, nuits passées à dormir sur des peaux de bête, confrontations aux forces de la nature ou aux tribus indiennes, la vie de trappeur est rude, mais William a soif d’aventures. Il a quitté sa famille pour le grand Ouest, sauvage et indompté. Il devra réunir plus de courage et d’habileté qu’il n’ait jamais cru avoir pour en sortir vivant.

Rechercher dans ce blog

mardi 5 mai 2015

The Bargain - Reginald Barker - 1914


William S. Hart ......    Jim Stokes
J. Frank Burke             ......   Sheriff Bud Walsh
Clara Williams ......   Nell Brent
J. Barney Sherry ......   hil Brent
Joseph J. Dowling         ......  Rev. Joshua Wilkes


Stokes (Hart), un bandit utilisant deux pistolets, dévalise la diligence. Blessé alors qu'il prend la fuite, il est recueilli par un prospecteur qui l'emmène chez lui. Tombé amoureux de la fille de la maison, il l'épouse et prend la décision de rendre l'argent volé. 
Malheureusement il est capturé. Avant de l'emmener, le shérif prend un verre et joue l'argent à la roulette. Il perd tout. Stokes lui fait alors une proposition ...


Un excellent thème, et un western que l'on suit avec intérêt. William Hart est toujours touchant de simplicité, les décors du Grand Canyon magnifiques.


L'édition par Sinister Cinema (voir ci-dessus) est moyenne : l'image est nette, le son moyen agrémenté d'un bruit de bobine tournante qui donne l'impression de voir ce film dans une salle de cinéma de l'époque, c'est du moins l'idée qu'on s'en fait !

Il parait que la chaleur était intense durant le tournage : le maquillage fondait littéralement !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image