LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

jeudi 18 avril 2013

Hidden Gold – Lesley Selander - 1940

  • Après Silver on the Sage, Lesley Selander enchaine avec Hidden Gold, 29e  volet  de la série des Hopalong Cassidy. 
HOPPY, RUSSELL et BRITT WOOD
L’histoire de Maurice Geraghty et Jack Mersereau est nettement meilleure que la précédente. Le film est rempli de rebondissements. William Boyd et ses deux amis : Russell Hayden et Britt Wood (qui remplace George Gabby Hayes)  ont fort à faire pour démanteler le gang de Colby (Minor Watson) qui s’en prend aux diligences et aux mines d’or.
Au centre la belle RHUT ROGERS à sa droite MINOR WATSON
Dès les premières images, nous avons droit à trois prises de vues différentes d’une diligence qui file comme l’éclair dans trois paysages différents aussi beaux les uns que les autres. Peu après, la diligence arrive en ville ; elle s’arrête et les citadins accourent. Le conducteur abandonne ses rênes tandis que son coach Gun se tient courbé d’une façon bizarre. L’homme  en descend et raconte comment il a été attaqué, comment son collègue a été blessé.
Ce conducteur, c’est Jack Rockwell. Il est coiffé d’un grand stetson noir avec un petit ruban gris clair. Il porte une chemise à carreaux fermée par une rangée de boutons et brodée en zigzague de chaque côté de l’ouverture. Celle-ci est surmontée d’un gilet  laissant apparaitre une ficelle au bout de laquelle pend une amulette en forme de triangle sortant de la poche de poitrine du vêtement. A l'extrémité, comme les westerners le savent,  se trouve le paquet de tabac Bull Durham. Dans une de ses poches revolvers, il a glissé ses gants. Pas moins de quatre cowboys en arrière plan, debouts, et le Sheriff (Lee Phelps) proche de Jack  boivent ses paroles. Un peu plus loin, est assise une femme.
Pas fier GEORGE ANDERSON...
Une fois la scène filmée, Britt Wood apparait, une winchester dans les bras. A sa gauche se tiennent trois autres cowboys. Un chien entre en scène, sautillant jusqu’au bras de Britt, puis une grand-mère s’intègre dans le champ de Selander qui a légèrement décliné sa caméra vers la droite. Le décor que l’on entre-aperçoit derrière tous ces gens se présente comme un general store. De nombreux objets sont posés contre la façade…
Tous ces détails sont bien anodins, mais quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit que tout est calé, programmé et étudié à souhait. Selander assure une excellente mise en scène, proche d’une chorégraphie,  les accessoiristes ont travaillés d’arrache pied pour embellir encore les images, les costumiers se sont évertués à procurer aux acteurs et figurants des tenues différentes, et la photographie… Nous en avons parlé dans Silver on the Sage. La réalité vous saute aux yeux. En moins de cinq minutes, Selander, supporté généreusement par le producteur Harry Sherman de la Paramount, vous a saucissonné sur votre fauteuil et vous ne pourrez en partir que dans 55 minutes. C’est comme ca la série des Hopalong Cassidy.
En fouillant dans ma mémoire et en réfléchissant, je me dis que la Paramount avait déjà présenté tout son savoir faire avec ses Westerns d’après Zane Grey quelques années plus tôt, avec un certain Randolph Scott.
Ce Hidden Gold est aussi riche que cette mine emplie d’un or caché par les badmen qui vont recevoir la visite de William Boyd et de ses compères pour le règlement de compte final. Même en studio, ca vaut le coup d’œil.
Irvin Talbot compositeur émérite des Hopy continue de nous bercer inlassablement avec des musiques aussi majestueuses que les plus grands films A.
·        Sur la toile nous avons:
William Boyd / Hopalong Cassidy
Russell Hayden / Lucky Jenkins
Britt Wood / Speedy
Ruth Rogers / Jane Colby
Minor Watson / Ed Colby
Lee Phelps / Sheriff Cameron
Roy Barcroft / Henchman Hendricks
George Anderson / Ward Ackerman
Eddie Dean / Logan

  • Pour le papier Didier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!