Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

jeudi 22 août 2013

Robert Livingston


                                        Robert  Livingston 1904 - 1988



Né à Quincy, Illinois le 9 décembre 1904.
Commence sa vie professionnelle comme journaliste en Californie avant de suivre des cours de comédie à la Pasadena Playhouse.
Il commence peu de temps après une seconde carrière au temps du muet dans des rôles mineurs chez différents studios à Hollywood et finalement signe un contrat avec la MGM au tout début du parlant à la fin des années 20.
Autour de 1936, Bob est contacté par Nat Levine (Republic Pictures). Ce dernier est alors à la recherche de nouveaux talents pour les westerns de la firme. Et il devine chez l'aîné des Randall un fort potentiel.
Robert Edgar Randall signe alors un contrat avec Republic et change son nom en Bob Livingston (il choisi le nom de sa mère comme nom d'usage).
De là, Bob va connaitre la plus belle période de sa carrière.
Son premier rôle en tant que vedette est dans le serial "THE VIGILANTE ARE COMING", en 12 chapitres réalisé par Mack Wright et Ray Taylor.
Mais c'est surtout son rôle de Stony Brooke dans la série "THE THREE MESQUITEERS" qui marquera sa carrière.
En tout, 29 westerns réalisés entre 1936 et 1941.
Durant cette période, Bob a envie de tourner d'autres films pour le studio.
C'est John Wayne qui le remplacera dans le rôle de Brooke dans huit films de la saison 1938-1939.
Son contrat terminé, il passe chez un concurrent à savoir PRC en décrochant au passage le rôle du "LONE RANGER".
Il succède à George Houston pour 6 films, tournés en 1942 et 1943.
En 1944, il retourne signer un second contrat chez Republic afin de remplacer Eddie Dew dans le rôle de "John Paul Revere". Même avec Smiley Burnette comme sidekick, la mayonnaise ne prenait pas.
Alors Republic a essayé la carte Livingston pour relancer le personnage. Mais là encore, rien de probant.
Un Smiley qui d'ailleurs sentant le vent tourner, ne tarde pas a quitter Livingston pour rejoindre un jeune cow-boy héros prometteur en la personne de Sunset Carson.
Après quelques films, il joue les seconds rôles, même les "Bad Guy" dans certains westerns de Tim Holt chez RKO ou encore auprès de Gene Autry chez Columbia.
Il met un terme à sa carrière de comédien dès le début des années 50.
Le producteur Sam Sherman le fait brièvement revenir à l'écran pour trois films dans les années 70.
Le 15 août 1987, au centre équestre de Los Angeles, Gene Autry remet un GOLDEN BOOT AWARD à Bob Livingston en reconnaissance de sa carrière dans le Western.
Il décède le 7 mars 1988.



2 commentaires:

  1. Très joli poste Jica, j'aime bien la première photo avec l'ombre ...

    RépondreSupprimer
  2. C'est une photo publicitaire de 'Lone Ranger ride again' les autres en noir et blanc aussi.
    Tu sais que j’affectionne particulièrement les 2 serials de Lone Ranger!.. ne me parles surtout pas du dernier!...

    Hi-ho Silver!

    RépondreSupprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!