Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

samedi 8 mars 2014

BlackJack Ketchum, Desperado - Earl Bellamy - 1956

Howard Duff, Victor Jory, Margaret Field, Angela Stevens

76 minutes
Au Nouveau Mexique, alors qu'une diligence arrive en ville Blackjack vient en aide à un ami menacé par un voyou qu'il abat en légitime défense. Comme sa réputation de fine gâchette le précède il préfère se faire oublier et plante sa tente près du ranch de son ami Matt Riordan où il compte bien s'occuper de son ranch.
Un an plus tard de retour en ville, il est apostrophé par Jared Tetlow, un bandit accompagné par ses deux frères et une bande de sept tueurs bien armés. Son but est de s'installer dans la vallée et pour ce faire il s'empare des terres des colons par la force,
quitte à faire descendre les personnes qui refusent son offre d'acheter leurs terres par Havalik, son tueur. Il se trouve que BlackJack s'est justement retiré après avoir descendu l'un de ses frères et Laurie Webster, une passagère de la diligence qui avait assisté à la mort du bandit, le reconnait et vend la mèche sans en avoir l'intention, ignorant les faits. Dés lors BlackJack et ses amis sont dans le collimateur de Tetlow et de sa bande. 
Après avoir descendu un colon, Havalik est emprisonné puis relâché, les jurés craignant les représailles de la bande. BlackJack organise la défense de la communauté ...

Sympathique western qui met en scène une action familière mais tout à fait bien menée. Les bandits comptent sur la force pour s'imposer, BlackJack et ses amis sur l’ingéniosité et la ruse pour les contrer et se défendre. 
Margaret Field (mère de Sally Field et excellente actrice) dans le rôle de Nita ne se laisse pas faire, elle dégaine comme un homme et Howard Duff semble tout à fait à l'aise face à l'affreux incarné par Victor Jory. Angela Stevens fait de la figuration. La fin est assez étonnante, l'un des frères Tetlow tourne casaque un peu trop facilement pour que cette action soit crédible.
76 minutes qui passent très vite.





1 commentaire:

  1. pas mal du tout ce scénario un western qui me va tout a fait, de l'action , des hors la loi super !!

    RépondreSupprimer

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!