Bill Elliott- Allan ‘Rocky’ Lane

Bill Elliott- Allan ‘Rocky’ Lane
Moment de détente sympatique entre 2 stars Bill Elliott et Allan ‘Rocky’ Lane sur un plateau de tournage.

Rechercher dans ce blog

jeudi 13 mars 2014

Outlaws of Texas - Thomas Carr - 1950

Whip Wilson. Andy Clyde, Tommy Farrell, Phyllis Coates, Terry Frost, Zon Murray


56 minutes


Trois bandits dévalisent une stagecoach. Jordan et Wilkins deux vieux routiers et un jeune greenhorn Jeff s'enfuient mais sont suivis par deux Marshall Tom Yeager and Hungry Rogers qui se rapprochent dangereusement. Après un échange de coups de feu, Wilkins qui a pris le jeune homme en grippe sabote la sangle de la selle du cheval de Jeff qui chute lourdement à terre lors de la course poursuite. Tom et Hungry l'emmène en prison inconscient. A la demande du shérif Tom se fait passer pour un hors-la-loi emprisonné dans la cellule d'à côté. Bien sûr il est sur le point de s'évader quand Jeff lui demande de le libérer. Les deux hommes rejoignent Hungry qui passe pour le complice de Tom et s'enfuient au galop pour rejoindre le boss de Jeff qui n'est autre qu'une jeune femme, Annie, qui prétend transmettre les ordres de son père, un homme décédé depuis au moins deux ans. Annie accepte les deux hommes au sein de la bande et les inclus dans l'attaque de la banque locale. 

Mis au courant le shérif ne bronche pas lorsque les bandits dérobent de l'argent. Alors qu'ils sont sur le point de prendre la fuite Wilkins qui en veut à Tom d'avoir défendu Jeff tente traitreusement de l'abattre par derrière alors qu'il remonte sur son cheval mais Hungry veille et lui tire une balle dans le bras. Le shérif l'emprisonne aussitôt tandis que le reste de l'équipe prend la fuite. Tom accompagne Annie qui est sensée retrouver son "père" mais pendant ce temps Jordan se fait passer pour un avocat désireux de s'établir et rend visite au shérif qui se montre un peu trop bavard. A tel point que Jordan comprend que Tom et  Hungry sont en fait des hommes de loi ...

Un western comme on les aime : de l'action, une femme cheffe des bandits, un zeste de romance, un brin d'humour avec Hungry qui mange tant qu'il peut et un scénario qui tient plutôt bien la route. Whip Wilson est au mieux de sa forme, un poil plus mince cette année là.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!