Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

dimanche 5 février 2012

Tex Ritter Singing Cowboy

Tex Ritter 1907 - 1974

 
  • Il fut une gloire Américaine pour ses westerns et est devenu une gloire internationale grâce à une chanson d’un générique dans le western de Fred Zinnemann « HIGH NOON » où Le train sifflera 3 fois.

TEX RITTER de son véritable nom Maurice Woodward Ritter ne connut jamais autant de succès au cinéma que Gene Autry ou Roy Rogers, mais une belle carrière éclatante comme chanteur de Country.
Il tourna plus d’une cinquante de westerns.
Il est né au TEXAS à Murval le 12 janvier 1907, fils de fermier, il apprend à chanter à l’école, et s’initie aux chants religieux, mais la chanson cow boy l’attire plus.
En 1929 il monte à New York pour une carrière de chanteur, il enregistre pour plusieurs labels à partir de 1934, et suivant les traces d’Autry, il débarque en Californie en 1936 avec un contrat chez Monogram, une compagnie si fauchée qu’elle n’avait pas assez de chevaux pour tous ses cavaliers.
Il tourne alors toute un série de films jouant des rôles de Singin Cowboy dans « Trouble in Texas » et « Ridin’ the Cherokee trail ».
En 1942 il signe pour Capitol et devient le 1er artiste Country du label, il obtient des énormes hits à partir de 1943 comme « Jingle, jingle, jingle » ou « Jealous heart » et « There’s à new moon over my shoulder ».
En 1952 connut une consécration internationale avec HIGH NOON, se spécialise dans les génériques de westerns WICHITA ou THE SEARCHERS faisant passer sa voix avant son image.
En 1961 il obtient son dernier hit avec « I dreamed of a Hilbilly Heaven ».
IL a été élu au COUNTRY MUSIC HALL OF FAME en 1964.
A partir de 1965 devient une vedette régulière du “GRAND OLE OPRY”
Signalons pour la petite histoire que TEX avait enregistré un hommage à John F. Kennedy intitulé « Dark day in Dallas »
Il consacra le restant de sa vie et son argent à préserver l’héritage de l’Ouest, et ce sont des milliers de fans qui jetèrent leurs Stetsons sur la tombe à Nashville le 2 Janvier 1974 de l'un des plus populaires SINGING COW BOY.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!