LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

dimanche 20 mai 2012

The Desperado - Thomas Carr - 1954


Wayne Morris / Sam Garrett
Jimmy Lydon / Tom Cameron 
Beverly Garland / Laurie Bannerman
Rayford Barnes / Ray Novak
Dabbs Greer / U.S. Marshal Jim Langley
Lee Van Cleef / The Crayton Twins,
Nestor Paiva ./ Captain Jake Thornton
Roy Barcroft / Martin Novack
John Dierkes / Police Sergeant
Richard Shackleton / Pat Garner
Avant tout, ce Desperado, c’est la roman de Clifton Adams ou encore un chef d’œuvre de la littérature du Western. Cet immense auteur de Westerns noirs nous a laissé derrière lui d’innombrables Novels qui vous marquent quand vous les lisez. Clift connait bien les deux côtés de la loi et il en est l’un des spécialistes. Que ces personnages soient des Sheriffs ou des Outlaws, ses héros sonnent toujours justes et il n’a pas son pareil pour écrire de cette façon. C’est la raison pour laquelle il a raflé à deux reprises le Spur Award. 
The Desperado raconte l’histoire de deux jeunes Texans qui se retrouvent sous le joug des Unionistes après la guerre de Sécession. La liberté des habitants se trouve bafouée. Un gouverneur mis en place par les vainqueurs impose sa  propre loi et il faudra plusieurs années pour qu’il soit remplacé.  Ainsi, les « ventres bleus », de par leurs abus, vont développer la révolte parmi les plus endurcis et ces rebelles  vont devenir en quelque sorte des proscrits du Texas.
Suite à des explosions de dynamite dans une ville et à la mauvaise considération des soldats de l’Union, le Capitaine Thornton envoie ses hommes mener une enquête qui se veut en réalité une représailles. Deux jeunes garçons dont l’un est jaloux de l’autre à cause de la femme qu’il aimait et qui a choisi son ami, sont inquiétés par les soldats qui se disent injuriés par des citadins. Ils conduisent les deux gars en prison pour mener des interrogatoires qui vont s’avérer démesurément violent. Ils parviennent à s’échapper et doivent quitter leur foyer. Ils ne tardent pas à être recherchés et considérés comme des bandits. En cours de route, ils rencontrent un Desperado, un as de la gâchette qu’ils décident de suivre… Lui aussi est un paria. Mais est ce l’homme dont ils allaient partager le destin ?
Le film vaut surtout en psychologie bien que l’action soit constante. Thomas Carr, le réalisateur, qui souffre du manque de moyens pour tourner ce film, s’en sort plutôt bien car l’adaptation du livre est dès plus fidèles. On ose à peine imaginer ce que la Warner Bros aurait pu faire de ce roman : un chef d’œuvre sans nul doute possible.
Tous les acteurs s’avèrent secondaires, ce qui apporte un réalisme certain au film. Seul, Wayne Morris nous ait connus et il se montre parfaitement à la hauteur de son rôle.
Un très bon western B. 
Mais si vous êtes attirés par ce desperado, commencez par lire ce roman publié chez Gallimard dans la collection Série noire.

Pour une autre vue : http://sperto.over-blog.com/article-the-desperado-thomas-carr-1954-94956448.html
 Dans la stagecoach le desperado Didier.....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!