Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Femme de feu de Luke Short

Voici enfin le livre réputé de Luke Short qui va paraître en librairie le 1 novembre 2017.

Comme d’habitude pour l’épilogue nous pouvons lire ‘Bertrand Tavernier’.

Le résumé:

Une femme sûre d’elle manipule deux propriétaires de ranch pour échapper au destin que son père lui réserve et sauver les pâturages de l’homme qu’elle aime.

L’extraordinaire psychologie des personnages de Luke Short et son style rapide, nerveux, font de ce western une lecture passionnante.

Du livre un film fut tiré c’est le fameux ‘Ramrod’ d’Andre De Toth porté à l’écran en 1947.

Rechercher dans ce blog

jeudi 31 mai 2012

The Last of the Duanes - Alfred L. Werker - 1930



George O'Brien, Lucile Browne, Myrna Loy, Walter McGrail, James Bradbury Jr

54  minutes

Au Texas où la loi est celle du plus fort. Sur le chemin qui le ramène à sa ville natale après quelques mois d'absence, Buck Duane (O'Brien) fait la connaissance de Ruth (Browne) et de son père dont le chariot a un problème pour passer une rivière. Plus tard il retrouve avec grand plaisir sa mère mais celle-ci lui apprend que son père a été abattu d'une balle dans le dos. Elle lui fait promettre de ne pas porter d'arme. 
Buck se rend au bal local et c'est justement Ladies's choice, une jeune femme l'entraine pour danser. Mais il se trouve que c'est la petite amie d'un certain Morgan, l'assassin de son père qui interrompt la danse et se moque de lui. Fou de rage, Buck retourne chez lui et s'empare de son revolver et abat Morgan loyalement. Maintenant hors la loi il est recherché et une récompense de $500 dollars est offerte à quiconque le capturera. Poursuivi par le shérif et sa bande Buck trouve refuge sous un pont et fait la connaissance de Luke Stevens (Campeau) un homme également en fuite.  Les deux hommes font route ensemble mais Luke est blessé par le shérif. Avant de mourir il demande à Buck de ramener son cheval à son ami Euchre (Bradbury Jr) qui se cache avec Bland (McGrail) un hors la loi notoire et sa bande. Arrivé dans le repère de Bland, Buck découvre que Ruth y est séquestrée. Lola (Loy), la femme de Bland lui fait les yeux doux et Buck va en profiter pour faire évader Ruth qui est la cible de Bland. Furieux d'avoir été doublé, Bland met tout en oeuvre pour se venger ....


Il manque un petit bout de ce film et il est difficile de trouver une version potable : l'image n'est pas très nette, la synchronisation mauvaise ou carrément les deux ensemble.
L'action est assez simple et plutôt constante même si quelquefois cela ne tient pas trop la route. On se demande par exemple comment se fait-il que Euchre qui a l'air plutôt sympathique se trouve avec les bandits ? 
Ceci mis à part, c'est un film très sympathique dans lequel on trouve quelques très belles scènes. Le départ est attractif avec la rencontre de Buck et de Ruth, les retrouvailles avec sa mère, le petit coin de paradis dans la montagne lorsque Buck ouvre les volets et que les deux amoureux prennent leur petit déjeuner devant un paysage ensoleillé magnifique, et cette autre scène qui voit Buck se rendre dans une petite ville se disculper d'un crime qu'il n'a pas commis. Alors que la mob se jette sur lui il doit sa vie à une petite fille qui ne le reconnait pas en tant que le meurtrier de sa mère.
Les personnages connexes Luke et son vieux copain Euchre sont crédibles, de même le capitaine des Rangers et le vilain Bland ! Lola la femme de Bland est jouée par Myrna Loy que l'on a pas souvent l'occasion de voir dans un western, n'est-ce pas Monsieur Jicarilla ?

A noter que le titre provient d'une méchante boutade de Morgan à Buck qui lui lance ces mots alors qu'il sort du bal ...

Déjà tourné en 1919 avec William Farnum puis en 1924 avec Tom Mix, un remake de The Last of the Duanes a été tourné avec George Montgomery en 1941.
On peut voir ce film sur la toile
http://free-classic-movies.com/movies-03/03-1930-Last-of-the-Duanes/index.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!