Les parutions de Sidonis dans les bacs le 1 / 12 / 17

Une nouvelle fournée de 4 westerns, encore une fois Sidonis sort des rééditions : 2 Elvis Presley ‘Flaming Star/Les Rôdeurs de la plaine’ et ‘Love me Tender/Le cavalier du crépuscule’ tout deux édités dans les années 2000.

Mais par contre nous aurons plus de chance avec les 2 autres qui seront bienvenue.

The Silver Whip/Le fouet d'argent avec Dale Robertson et George Montgomery dans The Pathfinder/Le trappeur des grands lacs de 1953.

.

.

Rechercher dans ce blog

jeudi 29 mai 2014

Tom Keene

                                                     Tom Keene 1896-1963



George Duryea (alias Tom Keene) est né à New-York en 1896.
Orphelin très jeune, il est élevé par son oncle et sa tante.
A l'école c'est un bon élève.
Devenu jeune homme, il fréquente la Colombia University.
Un peu plus tard, il débute à Hollywood dans un rôle de premier plan (The Godless girl).
C'est Cecil B. DeMille en personne qui lui met le pied à l'étrier.
Alors qu'il apparait dans de nombreux rôles au cinéma au cours des deux années qui suivent (et ce dans différents studios), le succès se fait attendre.

Au début des années 30, les studios RKO décident de produire une série de Westerns à petits budget.
Duryea qui a déjà tourné pour la RKO à différentes reprises est choisi pour y tenir le rôle principal.

A l'occasion, son nom est changé en Tom Keene.

Douze très bons westerns seront réalisés.
Le premier de la série s'intitule "The Sundown Trail" (1931) et le dernier "Crossfire" (1933).
Contrairement à la plupart des autres cow-boys héros de l'écran, il n'y avait aucune continuité dans son caractère - Tom Keene joue des rôles différents dans chaque film.
En fait, Keene ne souhaitait pas être catalogué comme un acteur de Western B. Le reste de sa carrière nous le prouve.
Après la RKO, c'est à la Paramount qu'il signe un contrat. Il y tourne trois bons Westerns.
Ensuite, il travaille pour de petits studios indépendants comme Crescent Pictures, où il joue dans plusieurs films du genre au cours des années 1936-1937.
Courant des années 30, la fusion des studios Mascot Pictures et Monogram Pictures donne naissance aux prestigieux studios Republic.


Néanmoins, Monogram ressuscite deux ans plus tard en tant que studio B.
Keene y tournera quatre solides Westerns : "Where trail divide" (1937), "God's country and the man" (1937), "Romance of the Rockies" (1937) et "The painted trail (1938).
Après un arrêt volontaire de sa carrière (il est élu maire de Sherman Oaks en Californie en 1939), il revient tourner huit Westerns pour Monogram en 1941-1942.
Ensuite, il change bizarrement son nom en Richard Powers et se retrouve à jouer les "méchants" (notamment dans les westerns de Tim Holt).

Il arrête sa carrière cinématographique au début des années 50 et se reconverti dans le domaine de l'immobilier ou encore des compagnies d'assurances.
Il décède d'un cancer en 1963.
Tom Keene était un surdoué. Il a marqué profondément le western des années 30.
Mais c'était un électron libre, un acteur "touche à tout" qui ne pouvait se contenter d'un même type de rôle.
Il se sentait bien trop à l'étroit dans le costume du cowboy héros...lui qui le portait pourtant si bien.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!